Test du PLA Jaune Capifil : Made in France

TEST RÉALISÉ PAR GUILLAUME MERCIER POUR NOZZLER.

Salut à toutes et tous , c’est avec une joie difficile à contenir que je vais vous présenter un filament made in France, mais pas que : la société Capifil, qui produit un filament pour vos chers imprimantes 3D, et quel filament !!! 

1 – La société Capifil : 

Quand Nozzler cherche à mettre en avant une marque Française, en général je prend contact avec eux, parfois je n’ai pas de réponse mais cette fois oui ! j’ai eu le chance de faire une visio avec Cécile Tabarin (Directrice Marketing Groupe) et Héléna Grand (Assistante Marketing Commerciale), 45 min de visio, et je remercie encore une fois l’équipe de Capifil de m’avoir accordé ce temps de partage.

Pendant cet entretien il fût question évidemment du PLA que j’avais entre les mains, mais aussi des attentes des makers en matière de filament, une volonté franche de se placer sur le secteur avec comme leitmotiv “étudier et comprendre un besoin / une demande, puis tout mettre en oeuvre pour y répondre de la façon la plus professionnelle possible”.

Capifil est une PME d’une trentaine d’employés, situé en Auvergne Rhône Alpes, 25 ans d’expertise dans  l’extrusion plastique, avant de faire dans le filament pour les imprimante FDM la société Capifil est positionnée sur le secteur de l’extrusion et la co-extrusion pour la réalisation de gainage plastique, tubes, joncs, passepoils et récemment une activité directement lié au COVID les pinces nez des masques :

Je vous mets en lien ici la description de ces différents produits car certains ne doivent pas vous dire grand chose 😉 :
https://www.capifil-extrusion-plastique.fr/specialites-produits-gainage-tube-jonc-passepoil/

Le développement de filament pour FDM date de 4-5 ans, en toute discrétion, puis depuis 2020 cette activité est mise en avant par Capifil avec notamment la création de la e-boutique sur leur site internet, ou vous pouvez commander le filament (PLA-PETG-ABS etc), disponible en diamètre 1,75 et 2,85mm. Pour le moment 7 teintes sont disponibles, mais Héléna et Cécile m’ont expliqué que la société travaillait sur des pailletés sur leur gamme de PETG, et sont encore en recherche de nouveautés pour leur gamme de PLA.

2 – Unboxing et caractéristiques : 

Double emballage, carton solide, avec toutes les informations sur la boite, le filament est emballé sous vide, rien à redire sur le packaging.

Alors là vous savez que j’adore ce genre de fin de bobine, plein de bon sens, qui permet d’utiliser votre capteur de fin de filament, contrairement au pli que font certaines marques sur leur fin de bobine, merci Capifil !

l’enroulement est propre, pas de nœud, et déjà la couleur vous saute au yeux mais j’y reviendrai plus tard.

Cette dernière petite étiquette sur le carton vous annonce la couleur, bon OK j’ai une bobine jaune et c’est un bleu qu’on voit sur la boite ;-), blague à part je voulais attaquer sur les caractéristiques : 

  • tolérance +/- 0,02 : jamais pris en défaut sur l’ensemble de mes mesures prises aléatoirement lors de mon utilisation, 
  • High Quality : on peut voir cette mention plus haut sur les photos, en effet ici pas besoin d’aller plus loin et d’ajouter PLA+ comme le font certains fabricants, c’est du haut niveau et point barre ! Capifil c’est des experts et vous allez voir ça rigole pas !
  • 200°-215° : alors oui certes, mais perso je l’ai sorti à 195° sans complication sur ma CR6SE, je suis monté en cours d’impression jusqu’à 215° pour voir si je constatais une changement dans la pigmentation, mais rien, aucun changement,
  • Température du bed : je ne vais pas y revenir car l’habitude est à 60° maintenant donc pour ne pas perturber certains : 60° pour le bed et ben c’est bien !  
  • vitesse : du coup j’ai pris au jeu Capifil qui annonce une vitesse entre 50 et 60 mm/s qui est déjà une belle vitesse d’extrusion, j’ai donc sorti un vieux profil basique avec les vitesses de base à 60 mm/s sur la CR6SE de Creality, (j’imprime légèrement plus lentement sur les cartésiennes habituellement) et j’ai tout sorti à cette vitesse, vous verrez les résultats sur les photos (j’ai juste dû adapter légèrement ma rétraction puisque que j’ai accéléré ma vitesse habituelle).
  • Teinte et coloration : superbe jaune, profond, étincelant, un vrai jaune, pas un truc tirant vers le je ne sais quel caca d’oie ou alors jaune fluo bizarre comme j’en ai eu déjà entre les mains, en évoquant cela avec Céline et Héléna, j’ai eu confirmation que chaque colorant est adapté au matériau, ce qui garantit une coloration parfaite, et c’est un des points clefs de la recherche sur le matériaux final chez Capifil.
  • Prix : 26€50 TTC, je ne discuterai pas du prix, si la qualité est à ce prix !

3 – Prints et Photos :

Bon j’imagine bien que vous n’allez pas me croire sur parole si je vous dis que ce PLA c’est d’la bombe atomique !!!! Donc place aux photos, comme vous le savez, ici “pas de tour de température, pas de benchy pas d’gâchis”, on dispose d’assez d’informations pour se lancer directement : 

Donc une petite série d’œufs (inspirés de la série animée Dofus), Pâques obligent, super tenue du PLA de Capifil, pas de variations de couleurs, remplissage à 0, juste une paroi de 1,6, le tout à 60 mm/s ça depotait grave mais rien à redire ! 

Première couche toujours uniforme, belle adhérence au bed, oui oui je sais je fais encore des brims autour de mes impressions, habitude de vieux !

Et le printemps étant là une petite série d’étiquettes pour les marquages dans le potager au cas ou Alzheimer me prendrait subitement, ce PLA est très résistant,  l’adhérence intercouche est parfaite, c’est solide, j’adore !

Le PLA de Capifil est tellement costaud que je me suis permis certaines pièces techniques, vous avez pu voir la finition des pièces, c’est simplement un merveille, les pièces sont lourdes, costaudes, il est précis, enfin on sent le savoir-faire français dans ces pièces imprimées :

Voilà la pièce finie, elle me servira à caler le tél mobile pour de petites vidéos ou tutos pour Nozzler.

4 – Le Capifil vaut il le coup ? :

Alors clairement oui et un grand OUI ! Il rejoint directement mon top 3 des filaments que j’ai eu sous la main, par sa précision, sa solidité une fois imprimé, le coloris superbe, c’est le filament des makers exigeants !

Je vous encourage à commander une fois sur leur site internet, Capifil, “l’essayer c’est l’adopter” comme dirait l’autre, et en plus du Made in France, je sais que beaucoup, comme moi, y seront sensibles, nous avons un beau savoir faire en France et maintenant dans la fabrication de filament pour vos chères machines vous pouvez compter sur Capifil.

Pour les Fablab sachez que des commandes sur-mesure peuvent aussi être étudiées, donc n’hésitez pas à contacter Capifil, ils sont adorables et mettront tout en œuvre pour trouver une solution à votre demande.

Un dernier mot qui n’engage que moi : COCORICO ! Dans ces temps compliqués de confinement et de vache maigre pour les sociétés françaises, ça vaut le coup d’avoir la fibre patriotique et de commander quelques kilos de plastiques à faire fondre dans vos bécanes chéries. Bref, sortez la CB et direction la E-boutique de Capifil !

Et un dernier petit clin d’œil sur leur rouge qui à l’air bien sympa aussi :

et une fois n’est pas coutume, je vous propose en bonus la vidéo Youtube de Capifil:

Vidéo CAPIFIL entreprise extrusion plastique

Merci à Nozzler et à Capifil de m’avoir fait confiance pour ce test, merci aux designers et concepteurs, toujours plus nombreux à nous proposer des STL sur les sites de partages dédiés. Restez connectés sur nos réseaux et notre Insta ou nous postons régulièrement nos réalisations avec les matériaux testés sur Nozzler.

close

RELAX 😎
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières offres directement dans votre boîte mail. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

NOZZLER
Logo