Test du niveau laser PRACMANU

Un niveau laser est devenu un indispensable dans la trousse à outils du bricoleur, remplaçant avantageusement le fil à plomb, la craie bleue ou autre niveau à bulle…

niveau laser

Précis, rapide à mettre en œuvre, il permet de réaliser facilement des ajustements: poser le papier peint ou des étagères de niveau, tout en évitant des marquages inutiles !

Boite

Présentation

Ce niveau arrive dans un paquet avec d’un côté une sacoche avec le niveau (dans une boite en carton brun…recyclage… compost… bref, c’est top vu que l’on n’en fait rien 😉 ) et des pièces complémentaires, en vrac , de l’autre…. Dommage, elles n’ont pas leur place dans la pochette fournie avec le laser !
Pas de trépied, mais le niveau se monte sur n’importe quel pied photo.. Ou sur l’accessoire fourni : un rail mobile aimanté ! Soit on utilise un trou existant pour fixer, le temps de travaux nécessitant l’usage du niveau, la plaque métallique fournie, soit on utilise les éléments métalliques présent dans la pièce, radiateur en tête !

Support radiateur
Le niveau dans sa sacoche, avec le support aimanté permettant de régler l’inclinaison, la rotation… si l’on dispose d’un support métallique aimantable.
Radiateur
Sur un radiateur, simple et efficace!

Dans les niveaux laser, il y a 2 écoles… Soit il dispose d’une bulle, qui permet de trouver le point d’équilibre pour avoir le niveau à l’horizontal…Soit les faisceaux sont mobiles, il suffit de mettre le niveau presque à l’horizontal  et le degré de mobilité du rayonnement couplé à la gravité, font le boulot en quelques secondes, le temps de trouver la stabilité !
Ce niveau laser fait partie de cette catégorie, ce qui simplifie l’usage …avec un bip-bip des plus audibles!!

Le niveau se stabilise et les faisceaux restent visibles sur les différentes surfaces

Petits plus ? forcément on est sur un multi faisceau qui permet de quadriller toute la pièce à l’horizontal et/ou à la verticale sur 3 axes, avec forcément les croisements de faisceaux à angle droit, ce qui est la moindre des choses!

Le rail mobile aimanté permet de positionner correctement le niveau.

Et… cerise sur le gâteau, une télécommande est fournie avec le niveau, qui permet d’allumer et d’éteindre le niveau, sans descendre de l’escabeau, ou de sélectionner les faisceaux horizontaux/verticaux à allumer/éteindre  à distance!
A noter également qu’il fonctionne sur batterie rechargeable (avec son chargeur fourni) et avec une bonne autonome…Lors de l’utilisation pendant ce test (plusieurs heures), je n’ai pas eu besoin de le recharger!

Et les makers dans tout ça ?

Le bricolage, c’est bien… mais dans l’univers des makers… A-t-on utilité d’un tel appareil ?

Et bien on peut trouver des utilités !

Exemple 1 : 

Imprimante
Vérification du positionnement à l’équerre du cadre d’une imprimante 3D

Vous avez une grande imprimante, vous pouvez utiliser un niveau laser lors du montage, ou lors de l’entretien, pour vérifier l’alignement des axes… on n’en parle pas forcément, mais j’ai vu nombre de problème d’impressions échouer à cause de la géométrie de l’imprimante ! Et le niveau laser vous permettra de vérifier rapidement l’équerrage des axes !

Exemple 2 :

L’utilisation avec un graveur ou une découpeuse laser. Les lasers puissants des graveurs peuvent marquer les surfaces (carrelages peint par exemple) en attaquant déjà la peinture ou la surface à graver, et donc en laissant des marques lors du placement, même en allumant le laser à faible puissance!.
On peut bien sur définir la zone de travail en traçant ou en positionnant une règle ou en gravant un quadrillage… mais d’une, ce n’est pas toujours possible et de deux, la règle ou le laser peuvent bouger si ils ne sont pas fixés ou lors de la mise en place. Le niveau permet alors de définir le cadre de l’espace de travail le temps du positionnement de la pièce à travailler, avec l’avantage d’une puissance moindre et donc de ne pas marquer la surface !

En conclusion

Ce niveau est très pratique et ce type d’outil est désormais quasi un incontournable de la trousse à outil du bricoleur. On peut aussi lui trouver des usages alternatifs et pratiques pour les makers.
Très pratique avec son rail magnétique qui permet d’utiliser les éléments à disposition (frigo, radiateurs), j’aurai malgré tout apprécié qu’un trépied (même mini) soit fourni avec… A défaut, si j’en ai besoin, je peux utiliser mon pied photo… mais ce n’est pas forcément le plus adapté pour les déplacements rapport au poids et à l’encombrement.
De même, le rail mobile est très pratique.. Si l’on dispose d’une surface magnétique…mais rien n’est prévu pour le transport… la pochette de transport ne peut contenir que le niveau et sa télécommande…

Et l’utilité du rehausseur fourni reste encore à définir… en aluminium il n’est pas utile pour le rail mobile magnétique et il ne dispose d’aucun point de fixation… donc sauf à poser le niveau dessus pour le surélever d’une surface plane…Son utilité est limitée..

R‚hausseur

Donc un très bon outil très pratique… mais il manque un petit quelque chose niveau packaging pour que ce soit parfait ! Et je ne parle pas de la notice qui est plus que succincte!

Soleil
Points positifs
  • Faisceaux très visible, même en plein soleil
  • Nivellement automatique rien qu’en plaçant le niveau sur une surface
  • Le système aimanté est très pratique
  • La télécommande est un plus quasi indispensable
Points négatifs
  • La visibilité est top au soleil, mais limite un poil trop puissante dans les pièces moins éclairées… un réglage de luminosité aurait été un plus
  • Mettre un trépied, même en option, aurait été un complément sympa au système aimanté
  • Le releveur de niveau aurait été plus pratique avec un système de fixation inclus
  • Le volume du bip…très discret pour bricoler !

Test réalisé par Fitzgérald Duchemin pour Nozzler.fr.

close

RELAX 😎
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières offres directement dans votre boîte mail. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

NOZZLER
Logo