Test du HP PLA de Creality Gris

TEST RÉALISÉ PAR GUILLAUME MERCIER POUR NOZZLER.

Salut à toutes et tous, je vous propose aujourd’hui de découvrir la nouvelle gamme de PLA de chez Creality, après avoir passé beaucoup de temps à développer de nouvelles machines, la marque ne nous présentait plus trop de nouveautés en terme de filament mais Creality rectifie le tir en sortant notamment la gamme HP-PLA. J’ai eu la chance d’en recevoir pour le tester. Alors, Creality sait-elle toujours faire du filament ?

1 – Présentation :

Qu’est ce que le HP-PLA?

Le HP-PLA, pour hight performance, est une gamme de PLA mat, sortie dans l’optique de faire une gamme exigeante et performante. Un faible taux de retrait, une belle finition et une tolérance de diamètre stricte.

Unboxing : 

Le packaging a été repensé, version haut de gamme, couleurs sobres, lignes épurées. Le PLA est sous vide dans un sachet zippable, donc réutilisable et refermable pour le stockage de la bobine. On le voit de plus en plus, et c’est bien de le trouver chez Creality.

Creality m’explique qu’à travers cette nouvelle gamme ils ont cherché à améliorer la résistance de leur PLA, qu’un travail important sur le diamètre et sa tolérance a été fait pour rendre leur filament plus précis. Mais ils n’indiquent pas +/- 0,02 sur l’emballage mais bien +/- 0,05 ??? Certes ça parait surprenant mais lors de mes mesures tout au long des prints je suis plutôt sur une tolérance de +/- 0,02 en moyenne, je trouve cependant un peu facile d’argumenter sur la fiabilité d’un diamètre quand on se donne une fourchette de 0,05, enfin ça n’est qu’un avis personnel.

Je tiens à préciser que les mesures de diamètre sont faites lors du test, à intervalles aléatoires, j’ai procédé ainsi puisque plusieurs de nos abonnés avaient critiqué, et à juste titre d’ailleurs, ma façon de faire habituelle sur les 50 premiers cm de la bobine. J’ai donc réajuster ma méthode, 

Du côté de la formulation chimique, ils tendent toujours plus vers l’écologie en éliminant plus de produits chimiques de traitements, et ont travaillé à rendre leur PLA plus fluide que leur ancien produit.

Le HP-PLA a une bonne résistance et pour ça, Creality a augmenté la résistance de l’allongement jusqu’à rupture de 10%, et c’est vrai que sur certaines pièces on voit bien que l’on peut tordre le morceau sans le casser.

L’aspect mat, qui est une tendance qui vient à se généraliser dans les lignes de production, permet un rendu sympa et assure un ponçage et un post traitement simplifié, je sais que ça va plaire à nombre d’entre vous.

2 – Caractéristiques :

  • la fourchette de température est 190 – 220° : je l’ai sorti à 195° sans aucun souci, et vous le verrez le dernier print a duré 125h ….
  • la résistance à la traction est de 60 Mpa
  • il est disponible en 8 coloris : Noir, blanc, gris, rouge, bleu, jaune, vert, orange
  • colorimetrie : j’ai eu quelques nuances dans la teinte mais qui sont dues au fait que j’ai adapté mes paramètres de vitesse et de température sur le print de 125h quand la hauteur a commencé à être critique, et parfois certains PLA varient un peu de couleur suivant la température, mais comme vous le verrez c’est infime et pas vraiment flagrant. Autant j’aime bien le silk et j’avais un doute sur le mat, mais c’est la deuxième fois que j’en imprime (voir test gesso Filoalfa) et c’est vraiment pas mal du tout.

3 – Prints et commentaires :

Les premières couches sont parfaites, le PLA adhère bien, aucun souci de ce côté là.

Le rendu mat est sympa, je pense qu’on va voir fleurir chez toutes les marques une série mat, j’en suis sûr, cela dit je vous recommande d’essayer, c’est très joli.

L’adhérence au bed est parfaite, j’ai pu remplir le bed de la Flsun QQS pro sans souci, ce print va durer au total 125 h, un de mes plus long, chapeau Creality pour la stabilité du HP PLA.

Sur la fin j’ai vraiment dû baisser la vitesse de print, j’ai commencé à 60mm/s et j’ai terminé à 25 mm/s, les grandes pièces, malgrè les supports et que le bed soit fixe sur une Delta, tremblaient de plus en plus, j’avoue que c’était un peu stressant sur la fin.

On peut voir sur la photo par endroit les changements de vitesse, ils ont fatalement induit un changement de comportement du matériau d’où de légères nuances de gris par endroit.

Les défauts qu’on aperçoit sur les contours sont dus aux vibrations, les pièces étant imprimées à la verticale … c’était un risque à prendre … mais rien à voir avec la qualité du HP PLA de Creality.

Imprimé verticalement, on voit bien la qualité, aucun défaut sur toute la hauteur, très appréciable …

On remarque quelques soucis de rétraction et on aperçoit ça et là les différences de ton de gris.

Toutes les inclusions de rétraction et reprise de print j’ai pu les retirer au scalpel sans me prendre la tête, il se travaille facilement pour le post traitement.

Après ne reste que l’assemblage !

Alors évidemment il va y avoir un peu de post traitement mais c’était un plaisir de l’imprimer et c’est bien ça qui compte.

4 – Le HP PLA de Creality vaut il le coup ? :

C’est un bon filament, facile à imprimer, avec un beau rendu mat, cependant on regrettera les nuances de pigmentation au moindre changement de paramètres, surtout si on comptait garder la pièce brute. Tout bon maker se doit d’essayer cette gamme mat, le post traitement est facilité par la texture, le ponçage se fait plus facilement ce qui accélère la mise en peinture derrière. J’ai le blanc sous la main, je vous livrerai un second avis sur cette nouvelle gamme de filament de Creality rapidement.

Merci à Nozzler et Creality de m’avoir fait confiance pour ce test, merci au designer et concepteur, toujours plus nombreux à nous proposer des STL sur les sites de partages dédiés. Restez connectés sur nos réseaux et notre Insta ou nous postons régulièrement nos réalisations avec les matériaux testés sur Nozzler.

NOZZLER
Logo