Test du filament PVB de chez RepRapper

Bonjour à toutes et à tous.
Je vous propose aujourd’hui de découvrir le test du filament PVB de chez RepRapper. C’est la deuxième fois que nous testons ce type de filament, je vais donc en profiter pour faire un petit rappel.

Le PVB qu’est-ce que c’est ?

Le PVB a.k.a « Polybutyral de vinyle » est obtenu à partir de l’hydrolyse de l’acétate de polyvinyle, puis acétalisation de l’alcool formé (alcool polyvinylique) avec du butyraldéhyde. (Source INRS).

On le retrouve, depuis quelques mois maintenant, comme nouvelle matière du monde de l’impression 3D, et notamment pour la possibilité de lissage avec de l’alcool (IPA conseillé). Son acronyme étant très proche, ne pas le confondre avec le PVA, le filament soluble dans l’eau). D’ailleurs j’en ai profité pour faire un petit test : comment un morceau de PVB immergé dans de l’IPA pendant plusieurs heures ? Voici la réponse en photos :

Moins rapide que la dissolution du PVA dans l’eau, le PVB se désintègre et se ramollie complètement. ça peut donc être utile pour appliquer des patchs à certain endroit sur vos impression 3D en PVB, notamment si il y a des problèmes d’interface de supports ou autre qui laisse des traces.

Unboxing :

Du côté de l’emballage, RepRapper reste fidèle à son standard: une boite en carton imprimée – comprenant des informations utiles sur la marque- , une étiquette latérale permet de savoir précisément le type de filament contenu et une ouverture dans le carton laisse apparaitre la bobine. C’est pratique, notamment pour estimer le poids restant lorsque la bobine est rangée sur l’étagère.

Côté interne pas de surprise. La bobine est très bien emballée dans un sachet zippable (un plus pour la réutilisation) et un sachet de disséquant. On retrouve également la petite carte de satisfaction, ainsi que l’aiguille pour déboucher les buses qu’on avait déjà reçue lors du test du filament PLA de la marque.

Tests :

Passons aux tests. J’ai réalisé les premiers avec des paramètres de PLA basique, c’est à dire 200°C pour la hotend et 60°C pour le bed. Des soucis d’adhérence entre les couches laissaient présager d’un problème de température. J’ai donc fini les tests à 210°C pour le hotend.

Test de quille avec une partie lissée et une partie non lissée. Erreur de ma part de prendre un pinceau pas propre… Sur du blanc ça ne pardonne pas !

Un buste réalisé à partir d’un scan obtenu avec le CR Scan de chez Creality (Vous pouvez d’ailleurs retrouver le test ICI). Le lissage de cette impression a été réalisé par pulvérisation d’IPA. Sur ce print les défauts étaient vraiment très présents. Le lissage apporte le côté brillant ainsi qu’un touché très agréable.

Une poignée pour le Scanner 3D CR-Scan de Creality :

La sensation au touché après lissage est juste parfait. On a l’impression d’avoir un poignée réalisée en injection !

Pour finir, une manette pour Switch. Sur ce coup également c’est la sensation au touché qui est recherché plus que le côté brillant.

Je constate avec tous ces tests, que l’adhérence au bed est également moins bonne qu’avec du PLA. Il faut vraiment imprimer avec un leveling parfait.
J’ai testé sur 2 types de surface : BuildTak et Ultrabase. L’Ultrabase est clairement à privilégier.

Conclusion :

Alors ce filament PVB de chez RepRapper ? Et bien je suis mitigé. C’est un bon filament mais de mon point de vue, ça ne remplacera certainement pas le PLA. Il faut limiter son utilisation à des impressions spécifiques, et suivant un réel besoin. Par exemple, la poignée du Scanner et la manette Switch sont selon moi la bonne utilisation de ce type de filament. Fini les manettes de switch qui finissent noires à cause des dépôts entre les layers. Sur les bustes également ça peut être intéressant, même si le côté brillant n’est pas mon dada.
Donc ce filament PVB de chez RepRapper peut vous convenir, suivant vos besoins.
Personnellement ça m’a rappelé l’époque où je lissais mes impressions ABS à l’acétone…. Mais en moins violant pour mes poumons ! Bien que l’IPA…. c’est pas non plus de la Cristalline.

Test réalisé par Gauthier Le Rouzic pour Nozzler.fr

close

RELAX 😎
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières offres directement dans votre boîte mail. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

NOZZLER
Logo