Test du filament PLA R-100 Noir de chez FRANCOFIL 

Bonjour à tous, aujourd’hui, je suis heureux de vous présenter un filament un peu spécial, puisqu’il est issu à 100% de matière recyclée : il s’agit du PLA R-100 Noir de chez FRANCOFIL.

FRANCOFIL, la compagnie 

FRANCOFIL est une jeune société française, spécialisée dans le développement et la fabrication de filaments destinés à l’impression 3D depuis 2017.

Les clients, professionnels comme les particuliers, peuvent y trouver une gamme de filaments très variée, du PLA au filament conçu sur mesure en fonction de vos besoins et contraintes en passant par l’ABS le PETG et le TPU sous deux diamètres (1.75 mm et 2.85 mm) et en une multitude de couleurs.

Très engagée dans l’économie circulaire et dans le naturel, FRANCOFIL propose des PLA colorés à partir de coproduits comme des coquillages, du blé, de la bière ou même du café issus de filières françaises ou locales. Le résultat, des filaments 100% biosourcés, sans colorants chimiques, ni additifs, là, je dis chapeau.

La société s’engage aussi avec Veolia dans la revalorisation des déchets en réalisant deux produits, ABS et PETG issus de rebuts de pièces injectées, ou chutes de thermoformage provenant de l’industrie.

Mais ce n’est pas tout ! FRANCOFIL récupère aussi GRATUITEMENT vos chutes d’impression et bobines vides avec son dispositif Rendbobine et réalise à partir de cela un PLA 100% recyclé.

Je mets le lien ici pour plus d’informations sur ce dispositif.

Le produit : PLA R-100 Francofil

Jusqu’au packaging, on sent que tout est fait pour limiter l’empreinte carbone de l’entreprise. Une boite en carton de type coffret, imprimée sans carton glacé ni fioriture, on  se concentre sur l’essentiel et la qualité chez FRANCOFIL.

Francofil PLA R 100 image8

Sur cette boîte en carton, vous trouverez une étiquette très fournie reprenant les paramètres d’impression recommandés, mais aussi la longueur de filament et le poids de la bobine vide.

Vous trouverez également, une aide au calcul vous permettant de déterminer la quantité restante de filament. Astucieux, merci FRANCOFIL. 

Francofil PLA R 100 image2

Petit bémol tout de même, il s’agit d’une bobine de 500g donc la longueur de filament devrait être de 165m (330m correspond au conditionnement standard de 1kg).

La bobine est bien emballée dans un sachet soudé, avec son sachet de gel de silice. Le sachet n’est pas zippé, mais il y a moyen de le refermer avec un petit ferme sac comme on peut en trouver un peu partout. Je vous mets un lien par ici.

Francofil PLA R 100 image10
Francofil PLA R 100 image1

Le filament est assez bien enroulé sur la bobine et il y a des petits trous sur la périphérie pour pouvoir bloquer le bout du fil une fois la bobine entamée.

Francofil PLA R 100 image7

Deuxième petit bémol (promis, c’est le dernier) la température indiquée sur la bobine ne correspond pas à celle indiquée sur la boîte. Le préposé aux étiquettes ne devait pas être en forme ce jour-là… (information remontée à la marque)

Les propriétés

Il s’agit donc d’un filament PLA noir recyclé, fabriqué à partir de 100% de chutes d’impressions. D’où l’appellation, PLA R-100. Il est disponible uniquement dans ce coloris et en diamètre 1.75 mm. Vous trouverez sur le site uniquement des bobines de 1kg, mais il est possible d’avoir d’autres conditionnements sur demande. 

Sur la bobine, il est indiqué une tolérance au diamètre de ±0.05 mm, je vais donc vérifier cela pour vous. J’ai réalisé dix mesures au pied à coulisse sur 5 m de filament en milieu de bobine.

Diamètre mini mesuré, à 1.73 mm et maxi à 1.75 mm, on peut dire que ce filament est extrêmement précis, la promesse des ±0.05 mm est donc largement tenue !

Les tests

Les tests ont été réalisés sur une Mingda Magician Max, pour laquelle vous trouverez un test complet ici. Les Gcodes sont préparés avec PrusaSlicer. 

La température d’extrusion conseillée est de 190°C à 220°C, j’ai donc voulu imprimer une tour de température pour me garantir le meilleur aspect et bien sûr le moins de stringing possible. 

Températures testées : 225, 220, 210, 200, 190. 

Francofil PLA R 100 image3

Je partirai donc sur une température de 195°C pour la suite des tests, ce qui me semble être un bon compromis.

À noter qu’à 190°C l’aspect est mat, ce qui peut donner un rendu sympa sur certaines impressions.

Allez, vous connaissez la routine, un petit 3D Benchy, pour tester si le paramétrage est bon.

Francofil PLA R 100 image5

Le résultat est très bon, pas ou presque pas de stringing, la coque est propre. Impec!

BATEAU EN PAPIER FLOTTANT : Encore un bateau ! Promis après celui-ci, je me calme sur les bateaux.
J’ai trouvé le modèle sympa, copié sur un bateau en papier et en plus, il flotte vraiment.
Lien ici

Francofil PLA R 100 image11

Au passage, je l’ai fait en hauteur de couches de 0.25 mm, c’est quand même bien réalisé, je trouve.

SUPPORT BOBINE SUSPENDU: Il s’agit d’un support de bobine suspendu, permettant de guider le filament avec un tube PTFE, c’est très pratique pour les machines en direct drive, cela évite les à-coups lorsque la tête tire sur le fil.
Lien ici

Francofil PLA R 100 image4

Imprimé à plat, en couches de 0.25 mm lui aussi.

Francofil PLA R 100 image6

Et bien voilà un support de bobine nickel, aucun warping, tout c’est parfaitement déroulé pendant les 12h d’impression !

Francofil PLA R 100 image9

Et ça fonctionne parfaitement ! (machine QIDI TECH i-mate S)

En conclusion sur le PLA R-100 Francofil

L’idée de réaliser du filament recyclé n’est pas nouvelle, c’est une pratique que l’on rencontre de plus en plus dans le monde de l’impression 3D. Le fait de réaliser ce filament recyclé directement à partir de 100% de chutes d’impression, je dois dire que je n’avais jamais vu cela sur le marché. La plupart du temps, il s’agit d’un pourcentage plus ou moins important ajouté en tant que charge dans du PLA vierge. 

Je dois vous dire que je suis agréablement surpris du produit, je m’attendais à avoir quelques soucis de variation de diamètre, de bouchage de buse, ou même de pièces imprimées cassantes.

Et bien non, c’est un super filament, qui adhère très bien au plateau, qui s’imprime facilement et ne fait quasiment pas de stringing. Et en plus, son diamètre est hyper régulier.

À noter : FRANCOFIL a récemment sorti une gamme de PLA aux teintes très originales en partenariat avec la youtubeuse Heliox. Allez faire un tour sur leur site, en passant par Nozzler.fr, vous bénéficierez d’une promotion. 

Merci à Nozzler.fr et FRANCOFIL pour leur confiance, on se retrouve très bientôt pour d’autres tests.

Test réalisé par Jérôme Chassaing de PRO-STL pour Nozzler.fr

close

RELAX 😎
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières offres directement dans votre boîte mail. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

NOZZLER
Logo