Test du filament Extrudr DuraPRO ASA Natural

Test complet du filament Extrudr DuraPRO ASA Natural réalisé par Fitzgérald Duchemin.

Extrudr, présentation et choix…

Extrudr est une petite entité (25 personnes) autrichienne, qui s’est lancée dans le monde de l’extrusion et qui cherche à élargir son marché, et donc à s’implanter en France.
Par l’entremise de Nozzler, il m’est donc proposé de tester 2 de leurs produits… au choix ! 😉
Ne connaissant pas la marque, je visite donc leur site en premier lieu www.extrudr.com pour sélectionner ce que je pourrai tester…

Leur site est vraiment très bien fait : au gout du jour, navigation simple, très bien organisé et multi-langues… même si ce dernier point reste perfectible (il ya encore quelques bout en allemand ou juste traduit en anglais). On y retrouve donc une présentation institutionnelle (avec le cœur de métier et la « politique » de l’entreprise) et ce qui nous intéresse, l’interface de choix de matériel : un menu passant par le choix du matériel, de sa couleur, diamètre…
Franchement très agréable.

Dans l’optique de projets nécessitant de la solidité et de la résistance (pour la chaleur ou pour l’extérieur), j’oriente mon choix en fonction des caractéristiques des produits très bien présentées

  • Fiches de données : incluant les pdf se rapportant au produit : technicité, sécurité, réglementation, résistance chimique…
  • Propriétés du matériau : en un clin d’œil, de quoi se faire une idée « graphique » et pouvoir comparer lors du choix: avec encore un peu d’allemand…mais les pictogrammes sont compréhensibles.
  • Information sur le produit : idem, en un coup d’œil, les informations remarquables :

Au niveau transparence et présentation, c’est donc quasiment un sans-faute, on a toutes les informations et plus encore sans avoir besoin de chercher midi à 14h ! (et ce, pour tous les filaments !)

Le ramage, le plumage… tout ça quoi…

Donc le choix fait (DURAPRO ASA / PETG CARBON), on attend…et hop livraison.
Le petit plus, avec les produits, on reçoit des stickers lazer (stype 80’s !!) et une lettre…In French dans le texte!! Effort de communication appréciable.

Niveau présentation, belles boites (même si moi, du simple carton sans encre me va…) avec les informations essentielles à l’impression.


Le filament est correctement emballé, avec l’habituel sachet, et semble correctement enroulé.

Alors, que l’on soit clair, j’ai pris de l’ASA car j’entends parler de ce filament depuis un moment… sans l’avoir jamais essayé… je serai donc bien mal placé pour vous donner un comparatif avec du ASA d’autres marques, vu que c’est mon premier!!

S’agissant d’un filament choisi pour sa résistant mécanique et thermique, premier test, je vais lancer un « fan duct » pour ma LK5 PRO (qui pour des raisons diverses a dû rester inutilisées pendant un moment… point qui a son importance…). Je slice le modèle, en diminuant comme indiqué, les vitesses (40mm/s) et buse à 230° (la plage recommandée est de 215-240°c, on est large dans les clous) et bed à 100° (il lui faut un certain temps pour l’atteindre d’ailleurs…)  et je lance l’impression… sans caisson, l’imprimante étant dans un endroit abrité et sans courant d’air notable…Ca démarre plutôt bien… mais ça crépite un peu (signe de trop chaud ?) et l’impression se déroule tant bien… que surtout mal! En effet, après les premières couches, ce n’est plus super joli…couches très marquées… couleur…heu bof…et surtout…une odeur de plastique cramé…. Style les gilets jaunes qui crament des pneus dans la maison!! (à noter des remarques sur le sujet intra-muros…)
Je laisse quand même se finir l’impression mais obligé d’ouvrir les fenêtres rapport à l’odeur…. Donc pas du tout convaincu par le résultat, qui en plus présente une « légère » fragilité…Un comble pour de l’ASA !

Pour vérifier, je prends le PETG carbon de la marque (bientôt le test), je lance une impression…pas d’odeur… mais aucune accroche…problème de débit, pas d’adhésion entre couche… je stoppe la cata….

La marque fournit-elle un filament pas si top que ça… alors que le ramage et les retours vus ici ou là laissent penser le contraire…ou j’ai un problème d’imprimante…??
Je lance l’imprimante avec un PLA ERYONE bleu… il sort… mais franchement pas top… ce qui confirme un problème sur la tête d’impression de la LK5 PRO (sonde ?) qui n’a pas du apprécier son confinement forcé??!!….Bien heureusement… la Orthur Obsidian arrive en test à point nommé….

Je relance donc les tests…et confirmation du problème sur la LK5 pro… le filament est finalement top !!

À condition d’avoir un plateau à 100°, sous peine d’avoir des problèmes d’impression ou du warping, a minima.

Suite au premier test d’impression, j’ai vu que le fan duct choisi n’allait pas de toute façon, j’ai donc imprimé un autre modèle qui me servira à la maintenance forcée de la Longer LK5 PRO.
Pour l’outil de mesure des vis, on voit l’effet du PEI, un fois refroidi, ça se décolle tout seul. L’outil est précis et mesure les vis sans sourciller !! (juste un petit problème j’aurais du mettre plus de couches supérieures.

Conclusion

L’ASA Extruder est un très bon filament, qui –après une petite inquiétude –  donne finalement de très bons résultats et un bon rendu. Les impressions sont solides – à confirmer prochainement la résistance avec des pièces en extérieures ou immergées dans l’eau (piscine) – et les couches « peu visibles» (même sur des impressions à 0,2mm par couche !) et donc ne nécessitant pas un post traitement important pour ceux qui visent une mise en peinture par exemple. Il offre une très bonne précision dimensionnelle…A condition de respecter les préconisations d’usage ! Sinon, c’est un filament qui peut présenter du warping (à 90/95°c pour le bed, c’est le cas par exemple) !! Donc, comme les autres ASA, il a pour contrainte de disposer d’un plateau montant à 100°… et de préférence rapidement (Plus de 10minutes sur la longer … moins de 4 sur l’orthur !!!) et d’être soit dans un local protégé des courants d’air (mon cas) soit idéalement d’utiliser un caisson.
La marque semble être disponible sur ses réseaux pour répondre aux demandes des utilisateurs et offre un site bien documenté, ce qui est un plus pour choisir son filament pour des besoins précis…à condition, pour l’instant, de maitriser un tant soit peu la langue de Goethe ou d’utiliser un traducteur.

Une transparence malheureusement absente chez bon nombre de fabricants en particuliers chinois…comme quoi le Made In EU et le Made In France peuvent avoir des avantages !

Test réalisé par Fitzgérald Duchemin pour Nozzler.

close

RELAX 😎
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières offres directement dans votre boîte mail. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

NOZZLER
Logo