Test de l’imprimante 3D ELEGOO MARS 3

la déclinaison 4K petit “format”.

Elegoo, marque chinoise d’électronique, a investi le marché de l’impression résine depuis quelques années avec succès, en proposant des imprimantes abordables, de bonne qualité générale et bénéficiant désormais d’une grande communauté.
Je vous propose donc, après quelques mois de tests et d’utilisations, un petit retour sur la Elegoo Mars 3.

À noter qu’il ne s’agit nullement d’un placement de produit, l’imprimante étant un modèle du commerce et de toute façon, comme d’habitude, ce test est fait en toute indépendance.

00
Un capot aéro….

Déclinaison planétaire

Elegoo a pris l’habitude de donner des noms de planètes à ses modèles, en les déclinant par tailles relatives: Mars, Saturn et désormais Jupiter pour le dernier modèle en date. Et en ajoutant un numéro d’itération, plus des appellations (Pro par exemple).
La MARS 3 est donc la 3ème dans la série Mars, mais en réalité la 5ème ou la 6ème en comptant les déclinaisons “pro”.

Cette imprimante présente des caractéristiques techniques intéressantes pour son prix:

  • Grand volume d’impression, avec son écran monochrome de presque 7”: 89,6 x 143 x 175 mm
  • Précision d’impression en hausse de 30% par rapport à la génération précédente: Résolution XY : 0,035(4098*2560px)
  • Source lumineuse COB : offrant un éclairage plus puissant et plus uniforme et donc une impression potentiellement plus rapide.
  • Une construction “grade industriel” avec rail linéaire solide: on en reparle plus bas…
  • Un nouveau FEP 2.0 : Sans plus de détail, on supposera qu’Elegoo est passé à l’utilisation de NFEP.
Crag
La surface du VAT permet un remplissage conséquent!

Pour ce qui est du prix justement, elle est plutôt bien placé, à 350€ prix généralement constaté hors promo. Alors en promo à 300€ ou moins, c’est clairement une bonne affaire: finesse de la résolution, licence CHITUBOX PRO incluse pour 1 an (valeur autour de 170USD annuel, c’est une version optimisée pour les dernières cartes Chitubox et l’impression haute résolution, nécessitant une mise à jour des FW des imprimantes), d’ailleurs, la MARS 3 est livrée avec un firmware “à jour” permettant d’utiliser directement le nouveau format CTB de chitu pro ou de chitu standard (depuis le version 1.9.x).

1651784237663
L’imprimante est livrée avec un kit complet:
1651784237644 1
Licence ChituBox Pro annuelle, masques, pince coupante, gants, spatules acier et plastique, manuel, filtres, clés allen et vis.

La livrée

Avec la MARS 3, ELEGOO innove niveau design, offrant un capot “aux lignes épurées et arrondies”.. On aime ou on n’aime pas…Personnellement, le design aérodynamique en mode “suppositoire”, je ne suis pas trop fan…. Ce n’est pas ça qui fera aller plus vite l’imprimante et le capot prend autant de place et n’est pas des plus pratique… un capot droit en mode parallélépipède peut se  poser sans risque, la forme arrondie de la Mars 3 oblige à plus de précautions pour éviter qu’il ne bascule et se casse.
J’aimerai que sur les imprimantes de base, les capots mécaniques articulés – basculant en arrière – se généralisent: plus facile à utiliser et gain de place. Sur les capots standard, il faut quasiment 2 fois la hauteur de l’imprimante pour pouvoir les enlever, ce qui demande beaucoup de place inutilisée/inutilisable, et peut être gênant pour la mise en caisson par exemple.

06
Le VAT métal, avec un système de chauffe PTC, permettant de maintenir une température idéale de 26°c

Niveau construction, on appréciera le VAT métal (qui permet une chauffage de la résine par un moyen externe!) ainsi que le système de positionnement : on positionne le vat dans son empreinte, en butée, il n’y a plus qu’à visser! Malgré tout, un système de fixation rapide aurait été un plus.

1651784237673
Le châssis, avec l’empreinte du VAT et de ses vis, permettant un positionnement parfait avant vissage

La fixation du plateau est commun à de nombreux modèles Elegoo, avec le système de rotule. À l’usage, je le trouve moins pratique, moins stable et moins solide que les systèmes à 4 points de certains concurrents. Les vis de serrage ne sont pas de la meilleure qualité (Elegoo fournit même un jeu de rechange au lieu d’améliorer le système…) et la rotule peut bouger lorsque l’on décolle les pièces imprimées à la spatule. Le tout est déplacé via un bras muni d’un rail linéaire.

1651784237863
La rotule, avec ses 2 seules vis… qui n’assurent pas un maintien idéal! On peut deviner la largeur du bras, trop fin à mon goût pour du grade industriel, d’autant plus avec un seul rail linéaire!

Alors là, un point de détail somme toute importante, car ELEGOO se targue d’une finition “grade industriel”:

  • Il n’y a qu’un rail linéaire et le bras vertical est assez fin, contrairement à la concurrence qui utilise des bras plus massif avec de 2 rails linéaires pour assurer une stabilité maximale!
  • De fait, sans forcer plus que ça, on constate que le bras peut prendre du jeux d’avant en arrière, avec un effet à terme sur la qualité d’impression:
    • Lors de la levée du plateau, les forces de traction en jeux ne sont pas négligeables, des mesures indiquent jusqu’à plusieurs dizaines de kilos, majoritairement autour de 20 et plus suivant la taille de plateau.
    • La vibration induite lors de la traction peut alors provoquer un léger décalage en Y ou en Z, ainsi qu’un mouvement plus perceptible de la résine
      • Si la résine n’est pas “stabilisée” lors de l’insolation de la couche suivante, cela peut nuire à l’impression: décollement, lignage…
  • Heureusement, pour limiter cet effet et les forces en jeux, la MARS est équipée d’un FEP 2.0, vraisemblablement du nFEP, permettant de réduire l’effet ventouse au décollement des pièces.
03
On reconnait bien le menu propre à chitubox! Bouton power et slot USB en façade… Pratique!
Mais la construction plastique fait tache…Le bouton ne fait pas solide, la clé a un petit jeu!

Au niveau général, il y a du bon et du moins bon. Elegoo a tout positionné en frontal, en réponse à une forte demande de la clientèle. Donc exit le bouton “power” et le port USB en arrière ou sur le côté.
L’accès est donc facilité, mais malheureusement la finition plastique est  clairement perceptible, à tel point que l’on a presque peur de casser le bouton en l’actionnant vu la fragilité relative, et le port USB a du jeu ! Attention à ne pas toucher accidentellement la clé USB lors de l’impression, surtout qu’en frontal et n’étant pas “low profil”, elle dépasse allègrement !

Premières impressions sur la Elegoo Mars 3

Passées les premières impressions, passons aux impressions à proprement parler!

À l’allumage, le délai entre la mise en route et l’affichage est un peu surprenant au départ… “heureusement” que la ventilation sonore nous avertit que l’imprimante est bien allumée…

Flam 1
La résolution de 35 microns est très appréciable avec la résine adéquate!
Flam 2
Des détails…. difficile de zoomer pour que ce soit net!

Niveau logiciel, rien à dire, le couplage, tant avec Chitubox (Normal et pro) ainsi qu’avec Lychee, ne pose pas de soucis. Une fois les bons réglages adoptés pour chaque résine, les impressions sont bien définies et correspondent à ce que l’on attend d’une imprimante avec une résolution précise de 35 microns en XY. 

À noter pour ceux qui ont l’habitude d’un beau son lors du décollement, l’utilisation d’un FEP 2.0 fait que l’on entend moins le “POP” à chaque couche. À l’usage, utilisant un plateau magnétique, je n’ai pas de soucis de décollement, et la rotule pouvant remonter de quelques millimètres, je n’ai pas besoin d’utiliser une cale de réglage. Par contre, je persiste et je confirme ne pas être fan de ce système ainsi que la faiblesse de la visserie… si on force un tant soit peu sur le plateau, même bien vissé, on arrive à la bouger par rapport à la rotule, je n’ose imaginé un décollage des pièces à la spatules! Elegoo doit d’ailleurs être conscient de ce point, fournissant les visseries de rechange dans le package, et ayant abandonné le système de rotule sur les modèles « supérieurs »

Godzilla 1
Un Godzilla bien détaillé, tant sur la peau que sur les écailles…. avec un verre pour donner une idée des détails!
Godzilla 2
Zoom sur ses quenottes!

En conclusion

Pour le prix, la Elegoo MARS 3 en offre beaucoup: grande surface d’impression dans un encombrement réduit, le bon compromis pour qui a besoin d’une surface supérieure à la génération précédente, et qui ne veut ou ne peut disposer de l’espace nécessaire à une SATURN par exemple.
La qualité d’impression (35 microns, excusez du peu!) est au rendez-vous, pour qui en a besoin. Un vrai plus pour  qui utilise des modèles très détaillés ou par exemple pour la joaillerie!

Niveau prix, avec la licence CHITUBOX pro, elle est bien placée! Mais attention à la concurrence qui propose désormais des modèles aussi bien définis,et pour un prix moindre!
Même sans la licence CHITU PRO incluse, ça peut faire pencher la balance, avec l’utilisation d’un Chitu standard ou de Lychee!

Les seuls point faibles, pour moi, concernent la finition : trop de plastique, impression de fragilité relative, jeu sur le port USB et bras oscillant.

En espérant qu’une version 2 améliorera les choses, je ne peux que constater qu’Elegoo a mis au point une imprimante fournissant de bonnes impressions, tout en rognant sur la finition du modèle pour obtenir un rapport qualité/prix performant.

Positive
  • Qualité d’impression
  • Déport en façade
  • Grande Surface (et donc volume) d’impression
  • Packaging (outillage, FEP…)
  • Licence Chitu Pro Incluse
Negatives
  • Finition générale de la machine
  • Système de rotule
  • Rigidité du bras vertical
close

RELAX 😎
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières offres directement dans votre boîte mail. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

NOZZLER
Logo