Test de la Résine MOLAZON lavable à l’eau

Bouteille
La résine existe également en conditionnement aluminium

Bonjour à toutes et tous, aujourd’hui, je vous propose le test d’une nouvelle résine, fraîchement débarquée dans nos contrées par l’intermédiaire du site lesresines3D.fr, la résine MOLAZON lavable à l’eau.

Je profite de l’occasion pour remercier lesresines3D.fr d’avoir mis gracieusement cette résine à disposition pour le test (aka « placement de produit »), toujours réalisé sans consigne afin de respecter la liberté de ton et de donner un avis honnête sur le produit.

Présentation et emballage

BASSEN3D est une société qui propose des équipements pour l’impression 3D depuis 2012, et après le domaine FDM, elle a investi depuis quelques années l’impression avec sa marque MOLAZON, en commençant par l’impression FDM et plus récemment l’impression résine.

Ici en bidon plastique, il s’agit de la résine Water washable de la marque, qui présente des caractéristiques techniques intéressantes:

  • Résistance à la température 60°C
  • Faible retrait 1 % à 1,3 %
  • Température de stockage 5° à 30°C
  • Température idéale d’impression 25° à 28°C
  • Dureté 90D

Avant de passer au résultat, je tiens juste à préciser que bien que water washable, quelques soient les résines, ne signifie pas que la résine est sans risque. Donc oui, elle est lavable à l’eau, mais il est recommandé d’utiliser les EPI requis, en particuliers lunettes de protection,  un masque adéquat et de procéder aux manipulations avec des gants, et surtout: ne pas remettre l’eau de lavage dans les eaux usées de votre habitation. (comme pour l’alcool et autres supports, la case déchetterie reste de mise!)

Les tests

La résine Molazon fait partie des résines à consistance plutôt “liquides”, ce qui s’entend lors du mélange. Avec l’augmentation de la qualité d’impression et une résolution de plus en plus précise, c’est pour moi un bon point pour les détails.
La dureté shore démontre une certaine résistance, sans être catégorisée “ABS like”. (et il ne faut d’ailleurs pas confondre la dureté et la résistance aux chocs qui elle repose sur l’élasticité du matériau…)

Je vais donc réaliser les tests d’impression sur l’Elegoo Mars 3, afin de profiter de sa résolution de 35 microns (sur les axes X et Y) et en mettant une hauteur de couche de 35 microns également. A une température de 25°C, pour respecter les préconisations fabricant, la résine s’imprime à 2s par couche.

Au niveau de l’odeur, comme souvent avec les résines lavables à l’eau, la Molazon est peu odorante et l’odeur résiduelle n’est pas désagréable. (mais ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas mettre de masque adéquat…)

Les supports se détachent facilement et sans laisser trop de marque avant de procéder au rinçage et à la “cuisson” (à noter que j’utilise les réglages de support proposés par Uncle Jessy).
Le lavage en lui-même ne pose pas de soucis particulier, la résine étant liquide, les surplus résiduels s’enlèvent facilement, et donc les impressions ont très peu ou pas de marques blanchâtres après cuisson, que l’on utilise de l’eau ou… de l’alcool!! (car oui, water washable ne veut pas dire que l’on ne peut pas utiliser d’alcool pour le lavage..). Et pour avoir tester les 2 modes avec cette résine, il n’y a pas de différence notable dans les résultats obtenus.

Les impressions sont bien détaillées et  très peu déformées: les jointures sont donc très bonnes, ce qui facilitera le post traitement. Mais on notera malgré tout qu’un très léger ponçage sera nécessaire pour réaliser les emboîtements, ce qui correspond au léger retrait communiqué (1 à 1.3%). Après, ça dépend aussi du type de pièce, de comment la découpe a été faite et également des temps d’exposition… on en reparle très bientôt!

Conclusion

Lesresines3D.fr intègre à son catalogue une nouvelle marque de résine de très bonne facture pour son prix. Effectivement, bien que légèrement plus chères que les habituelles résines « entrées de gamme », cette water washable se distingue par sa dureté relative, bien que non dénommée ABS like, alors que les résines lavables à l’eau sont souvent réputées plus fragiles, et également par sa précision et sa faible rétractation. Elle permet donc d’obtenir des rendus bien détaillés, d’autant plus sur des résolutions précises, inférieures ou égales à 35 microns, et sa faible rétractation facilitera le post traitement et les assemblages.

Flam curing
Le curing… sans soucis!

Molazon est donc une marque qui gagne donc à être connue, proposant une résine qualitative pour un prix somme toute justifié : facilité d’impression et de traitement, résultats de bonne facture, faible rétractation!

A noter que pour finir le VAT, j’ai mélangé avec un reste de SIRAYA FAST (75% Molazon), et que les 2 se sont très bien mélangées pour une impression à nouveau parfaite: tout comme le lavage, le mélange résine standard et lavable à l’eau ne posant pas de problème.

Test réalisé par Fitzgérald Duchemin pour Nozzler.fr

close

RELAX 😎
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières offres directement dans votre boîte mail. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

NOZZLER
Logo