Test Résine water washable Magenta JamgHe

TEST RÉALISÉ PAR CEDRIC MULLER POUR NOZZLER.
Vous pouvez retrouver Cédric sur Facebook ou sur Instagram !

Comment se présente la marque :

« Shenzhen Yongchanghe Technology Co, Ltd est une filiale de Meilianxing (code stock : 871919), qui s’est spécialisée dans la recherche et le développement de la photopolymérisation UV depuis 2001, sous la marque Jamg He, afin de fournir à nos clients la meilleure solution d’impression 3D au monde. Nous adhérons de manière créative pour explorer les applications potentielles de la résine d’impression 3D dans différents domaines tels que la bijouterie, le dentaire, le médical, l’aérospatiale, l’ingénierie, etc. »

« Trois bases de production :
Avec des dizaines d’années d’expérience, nous avons construit 3 normes internationales (Shenzhen, Jiangxi, Yangjiang), nous permettent d’offrir des résines diversifiées de haute qualité pour les DLP, SLA et LCD imprimante. »

« Brevet d’invention pour la résine 3D :
C’est le secret de la réussite des résines JAMG HE 3D, performante, avec une surface lisse, une grande précision, une stabilité et toutes les résines sont non solvables. »

« Une solide équipe de R & D :
Possède trois laboratoires d’expérimentation dotés d’équipements de pointe, coopère aussi avec des institutions académiques qui ont construit des laboratoires de fabrication d’additifs dans différentes villes. »

Nous sommes clairement en présence d’une entreprise qui a de l’expérience, qui le sait et qui nous présente ses produits comme étant des produits de hautes qualités.

Et bien nous allons le découvrir car cela semble vraiment très prometteur. 

La résine :

J’ai reçu la résine directement via mon très cher collègue Guillaume Mercier donc pour le packaging et la reception je botte en touche.

Le conditionnement est en bouteille de 1L. Bouteille de type standard. Une etiquette à l’effigie de la marque qui rappelle bien le type de résine et la couleur.

Je vais me renseigné un peu plus sur la résine et vais sur leur site : http://www.jamghe.com/EN/newsinfo.asp?type=1&id=111

On y trouve un descriptif assez succinct, par contre pour le ‘low odor’ on repassera. La résine dégage une forte odeur ce qui laisse à présager qu’elle sera odorante pendant l’impression.

Je poursuis mes investigations et trouve dans la section Technical service, des instructions pour l’impression : http://www.jamghe.com/EN/newsinfo.asp?type=3&id=96

Bon par contre je ne trouve rien concernant la ‘water washable’. 

Je pars donc voir sur aliexpress s’il y a un store (beaucoup de fournisseur en ont et bien souvent il y a beaucoup d’informations ) et bingo : https://fr.aliexpress.com/item/4001139571385.html !

On y trouve les fameuses informations d’impression.

Après le constat de l’odeur, le deuxième point qui ressort et la fluidité de la résine. Elle est vraiment très très fluide.

Le slicer utilisé pour ce test est chitubox.

Place au print, et je n’en ferai qu’un seul mais c’est en gros print en plusieurs parties.

Il s’agit d’un dragon articulé que l’on trouve sur Thingiverse et qui se nomme ‘Seven’ : https://www.thingiverse.com/thing:2884250

C’est parti pour quelques heures d’impression …

Je commence par faire un petit plateau pour voir comment se comporte la résine. Succès direct sans surprise.

Comme suspecté au début, la résine est pas mal odorante pendant l’impression.

J’ai profité de ce petit plateau pour tester le rinçage à l’eau. Ici aussi pas de surprise le rinçage est impeccable. Je conseil cependant d’utiliser de l’eau tiède car le rinçage se fait mieux. De plus, afin de penser à la nature, je recommande aussi de faire ça dans un bac que l’on passe aux UV à l’issue afin de précipiter la résine mélangée dans l’eau, et de réutiliser autant que possible cette eau pour le rinçage.

Un fois fini, le bon sens de chacun s’applique pour savoir quoi faire de cette eau …
(DECHETERIE !)

Apparté fini, Ayant vu comment se comporte la resine, je lance cette fois des plateau plus conséquant vu le nombre de piéces à imprimer.

Le Curing : 

Pour le curing, j’ai fait pas mal de tests sur cette résine et le temps de curing est assez long. Plus d’une heure contrairement à ce qui est annoncé sur le store aliexpress de Jamg He.

On peut aisément voir la différence de couleur sur les parties dont le curing ne fut que de 30 minutes. (les plus foncées)

Après avoir constaté cela, j’ai aussi remarqué deux choses :

Les pièces dont le temps de curing n’est pas suffisant ont un toucher différent, une sensation de savon et aussi, au niveau ‘technique’, les pièces sont plus ou moins cassante ou friable. Les pièces dont le curing est suffisant (plus d’une heure donc) sont quant à elles bien sèches au touché et sont en pleine capacités technique (ABS Like).

Place aux photos de l’impression qui sont pour le moins très explicites :

Et le final !

Conclusion :

Jamg he, avec sa résine Water Washable, se place à mon avis au niveaux des résines de haute qualité comme il l’annonce. En effet, à part le temps de curing relativement haut, j’ai pu réaliser ce print pas facile du tout sans trop de galère. Les pièces se sont emboitées correctement et les jonctions sont fonctionnelles (pas de point dur ou d’accroche).

Parlons de la couleur, ici c’est du magenta et franchement il est éclatant. On notera que sur la bouteille ils proposent pas mal de couleur mais surtout les fameuse CYMK. Ce qui laisse à penser que l’ont peut les mélangés et donner libre cours à son imagination pour la création de couleur.

Enfin, je n’ai pas trouvé d’information sur le taux de rétractation (à part que celui-ci est faible) mais je peux dire qu’il doit être bas car sinon je n’aurais pu réaliser les emboitements de ce print.

Hors mis, l’odeur on est franchement sur une résine de très bonne qualité qui donne de très bon résultat. 

Lien du store aliexpress : https://fr.aliexpress.com/store/5744153.

Merci à Jamg he de m’avoir permis de réaliser ce test pour Nozzler.

close

RELAX 😎
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières offres directement dans votre boîte mail. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

NOZZLER
Logo