Test Résine UV Longer 3D Clear & Clear Green

Test réalisé par Fitzgérald Duchemin pour Nozzler.fr.

Résines Longer… Plus c’est long…

Clear et Clear Green

Après la production d’imprimantes FDM, puis d’imprimantes « résine LCD », Longer3D développe désormais ses propre résines…
On a pu tester dans un premier temps la résine standard grise, livrée avec les premiers lot d’imprimantes Orange 10 et 30… et on trouve désormais la marque sur Amazon, Aliexpress… Avec de nouvelles couleurs.

Dans ce test, je vous propose de découvrir  la résine clear (transparente…ou plutôt translucide) et une clear green (translucide et…verte !! étonnant… non ?)

Test des résines Clear et Clear Green :

Comme d’autres marques, Longer3D livre ses résines dans un simple carton, ce qui, même pour de la résine, est intéressant du point de vue écologique et des déchets…

En plus du sachet bulle de protection, les bouteilles sont également dans un second sachet hermétique… de quoi assurer une bonne protection… et en cas de fuite, il n’y ait pas de résine partout. Les bouteilles sont de classique opaques, avec un bouchons standard, là où je préfère des ouvertures plus larges et plus pratiques…mais bon, ce n’est qu’un détail.
Comme souvent, je trouve l’opercule difficile à enlever… mais l’avantage, c’est que l’on a la garanti de ne pas avoir de fuite lors du transport… 

A température ambiante, supérieure à 20°, les 2 résines sont bien fluides au mélange…et leur odeur reste  légère et peu prononcée.
En parlant du mélange, attention à bien agiter et pas trop fort….Est-ce parce qu’elles sont transparentes que l’on voit ça ? Mais il y a beaucoup de bulles avec une forte agitation…

Passons aux Tests… !

Comme pour les autres résines, j’adopte le « Resin Printer Torture Test by Garage_Science », en réduisant la taille à 66%.
Pour la résine transparente, en comparaison, je reprends le casque de Mysterio, déjà utilisé avec la résine clear d’Eryone, mais en mettant une paroi de 0.5mm.

Toutes les pièces sont slicées sous Chitubox, supports inclus.

Ayant un système me permettant de stabiliser la température (réglage à 23°c), je teste, sans attente particulière à 6s/couche…me doutant du résultat…Et..
Ce premier test se solde par un échec, pour les 2 résines.
J’augmente graduellement pour arriver à un résultat à partir de 9s/couche.
Ce paramètre sera désormais mon temps de référence pour les tests, en fonction de la pièce et des supports

Dans les 2 cas, à 9s/couche, le résultat est très bon, photos à l’appui. Par contre, en fonction de la pièce, de sa position et des supports, il peut être nécessaire de faire varier ce paramétre de +/- 1s.
Pour le torture test, par exemple,  étant en limite de plateau, je constate une légère déformation et un décollement entre pièce et supports…

Par contre, pour le piggy bank, sans support, à 8s/couche, ça passe crème.

Traitement… pré et post…

Petits points d’attention:

  • avant de mettre la résine, pour conserver au maximum la transparence, il faut veiller à bien nettoyer le VAT, ayant commencé par tester la résine Clear Green, je constate une très légère coloration sur les premiers prints en Clear 😉
  • Pour le nettoyage, je constate que le nettoyage avec le bain de Mr propre a tendance à faire perdre sa brillance à l’impression. La résine clear, qui à la base n’est pas tout à fait transparente, devient alors plus opaque sous l’effet dégraissant…
  •  Pour la résine Clear, faite le curing avec une lampe à UV et faite des tests spécifiques au préalable….Elle est sensible à certains rayonnement UV…
    • En plein soleil, elle jaunit !! le torture test :
  • Avec mes leds 400/405nm, aucun jaunissement, on voit la différence de teinte entre le casque et le torture test, ou entre le torture test et le piggy pank
  • Sur une pièce jaunie, on retrouve de la transparence et plus de blancheur en appliquant de la résine au pinceau ou du vernis (3/4 couches) Votre pièce devrait être plus transparente !

Résultat des tests

Les résines Clear de Longer3D s’impriment très bien, et restent bien translucides, au contact, mais ne sont pas transparentes :

La Clear reste malgré tout moins transparente que l’Eryone testée précédemment et ce même à faible épaisseur. On se trouve plus dans le rendu de certaine paroi de douche. Elle est parfaite pour des zones translucides, mais on évitera de faire des pièces transparentes avec, du type cokpit, pare-brise ou bulle par exemple…Au niveau couleur, si la pièce ne jaunit pas, elle tire sur un créme/ivoire translucide.

La Clear Green, reste bien translucide et offre une très belle teinte verte, permettant un beau jeu de couleur qui peut être utile dans certaines impressions.

Dans les 2 cas, on garde un bon rendu des détails, malgré les redimensionnements en réduction des pièces de torture test. (66%)

Par contre, on préférera un nettoyage à l’alcool (IPA ou autre) voire derrière  un rinçage à l’eau… Les dégraissants ayant un effet ternissant.
Et surtout, pour la Clear, attention à tester votre système de curing pour éviter le jaunissement.

Pour cela, autant je suis largement emballé par la Clear Green, autant je reste « clairement » sur la réserve concernant la Clear, pour ce problème de jaunissement et son « opacité » trop prononcée…

Modèles du test :

Casque de Mysterio, issu de ce modèle:
https://www.thingiverse.com/thing:3725075

Test de torture spécifique résine :
https://www.thingiverse.com/thing:2682557

Piggy bank :
https://www.thingiverse.com/thing:437576

Longer resine LCD
close

RELAX 😎
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières offres directement dans votre boîte mail. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

NOZZLER
Logo