Test Résine Clear (High Transparency) de Jamg He

TEST RÉALISÉ PAR CEDRIC MULLER POUR NOZZLER.
Vous pouvez retrouver Cédric sur Facebook ou sur Instagram !

Salut tout le monde !

Aujourd’hui je vais tester une résine de chez Jamg he. La Clear (High transparency). 

Je ne vais pas présenter la marque, c’est le quatrième test que nous faisons pour eux. (Merci d’ailleurs pour leur confiance). Donc si ce n’est déjà fait, je vous invite à jeter un œil aux articles précédents pour prendre connaissance de la marque. 

La résine

Le conditionnement est en bouteille de 500g. Bouteille de type standard. Une étiquette à l’effigie de la marque qui rappelle bien le type de résine. Alors vous allez me dire « Une résine transparente de plus sur la marché » et bien oui mais comme vous allez le découvrir, elle a un plus.

Comme dans mon précédent test, je vais me renseigner sur la resine.

http://www.jamghe.com/EN/newsinfo.asp?type=1&id=9

Pas grand-chose encore une fois.

Je poursuis mes investigations et trouve dans la section ‘Technical service’, des instructions pour l’impression : http://www.jamghe.com/EN/newsinfo.asp?type=3&id=96

J’ai donc déjà les paramètres de base.

Etant un peu habitué, je vais faire un tour sur Aliexpress pour voir s’il y a un peu plus d’informations, et la surprise, au moment du test, Rien !!!!

Je prends donc contact avec la marque, et j’en apprend un peu plus. Cette résine n’est pas seulement un résine transparente, mais ils m’expliquent qu’ils l’ont développés pour fabriquer des ‘ears plug’ ….. Des quoi quoi ????

Des ‘ears plug’, j’en demande un peu plus, et il s’agit en fait de pouvoir imprimer des embouts pour casque audio à la forme de vos oreilles !!!

Haaaaa d’accord, je comprends mieux l’image sur le site de Jamg He ! 

Et pour le process ?? et bien il faut pouvoir déjà prendre une empreinte de vos oreilles, ensuite de les scanner et enfin de travailler le modèle pour que celui-ci s’adapte sur un casque et puisse conduire le son.

Bon autant dire tout de suite, je ne suis pas du tout équipé pour ça ! Je vais donc tester cette résine en faisant des impressions standards mais je vais surtout la soumettre à un post traitement qui est l’encrage à l’alcool.

Depuis Jamg He a mis à jour son store Aliexpress et vous pouvez y trouver la résine :

https://fr.aliexpress.com/item/1005001470880136.html?spm=a2g0w.12010615.8148356.1.3f5c5b37xdu15N

L’impression :

La résine ne dégage aucune odeur et lors du transfert de celle-ci dans le VAT, je constate qu’elle a une certaine viscosité.

Le slicer utilisé pour ce test est Chitubox.

Le premier essai est un échec, c’est resté collé sur le FEP. Je pense qu’à cause de la viscosité de celle-ci, les supports n’étaient pas assez costauds.

Je modifie donc les paramètres et relance le tout.

Cette fois aucun soucis.

J’ai sorti quatre parties d’un diorama Naruto (Kisame) mais malheureusement le découpage du STL n’est pas franchement au top.

J’ai tenté le collage à la résine ( application de résine sur les deux partie et exposition au UV dans la boite de curing ) mais le résultat et franchement pas top.

Je décide donc de réduire le modèle complet et de le sortir en une seule pièce.

Place aux photos qui parlent d’elles même. Les autres modèles choisis suivent.

Comme vous pouvez le constater, la qualité est très bonne, et il n’y a quasi aucune trace des supports.

Le Curing : 

Pour le curing, j’ai suivis .les instructions fournies par la marque,  20 à 30 minutes, et le résultat est nickel. Un avantage de cette résine, elle conserve toute sa transparence, ne jaunit pas et ne devient pas opaque. C’est vraiment top car c’est un problème courant sur les résines transparentes qui nécessite le passage d’un vernis pour être compensé.

Le Post traitement :

Allez on passe à la partie intéressante, l’encrage. Pour ça j’ai investi dans un petit kit de 24 flacons d’encre que l’on trouve facilement sur amazon pour 25€.

Après quelques essais et en ayant suivi quelques tutos youtube (il faut chercher avec les mots clé ‘resin print dyeing with alcohol ink’ je suis arrivé à un bon résultat :

Comme on peut le voir, la transition des couleurs au premier passage n’est pas franchement propre, pour adoucir les transition et les mélanger un peu, je passe un peu d’acétone au pinceau ce qui a pour effet de mélanger les encres et réaliser des transitions de couleurs bien progressives.

Conclusion :

Encore une fois Jamg He nous propose une résine de haute qualité. Ils assoient fortement leur position parmi les leaders du marché. Certe c’est une résine qui est développée pour une application bien spécifique, mais ses caractéristiques de transparence en font une excellente résine pour des applications de type ‘fan art’.

Encore un fois, merci à Jamg He de m’avoir permis de réaliser ce test pour Nozzler.

close

RELAX 😎
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières offres directement dans votre boîte mail. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

NOZZLER
Logo