Test Résine AMD-3 LED Noire Ameralabs

TEST RÉALISÉ PAR GUILLAUME MERCIER POUR NOZZLER.

Salut, on se retrouve aujourd’hui pour découvrir une nouvelle marque de résine pour vos imprimantes 3D chéries. Comme vous l’avez remarqué Nozzler s’est lancé dans une grande série de tests des résines présentes sur le marché en essayant de vous faire découvrir de nouvelles marques et ça continue ici avec une marque Européenne :

La marque Ameralabs et sa résine AMD-3 LED Noire.

Présentation de la marque :

J’ai eu la chance de pouvoir tailler la bavette avec Andrius Darulis l’un des deux co-fondateur de la marque, je dis la chance car il est rare de pouvoir discuter en direct avec les fondateurs d’une marque, donc en dehors d’être hyper-sympathique voilà ce qu’il ressort de notre échange via Messenger : 

Tout d’abord AmeraLabs a été fondée en 2017 en Europe par deux Lituaniens. Ils ont fait le constat que les possibilités d’impression 3D résine étaient limitées par les matériaux disponibles à cette époque. 

Leur objectif et par le fait, l’objectif de la société AmeraLabs, c’est de concevoir des matériaux d’impression 3D de haute qualité qui inspirent les makers à se dépasser. Leur but est donc de créer des résines pour les imprimantes 3D stéréolithographiques, haute résolution, pour mettre en avant la créativité de la communauté de l’impression 3D du monde entier. 

AmeraLabs s’efforce de produire des résines aux propriétés physiques exceptionnelles,  abordables et accessibles aussi bien aux amateurs qu’aux professionnels.

La résine AMD-3, et le choix est clairement annoncé sur le site internet, a été développée pour les artistes de modélisation et les mordues de fan-art et fig-art, elle durcit rapidement sous la lumière UV. Et je cite AmeraLabs “Toutes les autres caractéristiques de cette résine ont été développées dans un seul but: donner vie à la moindre expression de vos personnages et miniatures. Les caractéristiques les plus fines telles que les cheveux et les rides sont capturées lors de l’impression avec cette résine 3D et vous permet de la matérialiser comme vous l’avez imaginée.” Choix clairement assumé sur le packaging :

AmeraLabs vise à faire avancer l’innovation et à produire des matériaux de première qualité qui sont meilleurs que ce qui est sur le marché, un programme super ambitieux vu la concurrence, notamment dans les pays asiatiques et maintenant aussi en Europe comme la marque LiqCreat déjà testée sur Nozzler. Par exemple, leur résine AMD-3 est l’une des résines à durcissement les plus rapides du marché pour les imprimantes LCD de faible puissance.

Ne faisant aucun compromis sur la qualité, Ameralabs consacre beaucoup de temps dans le secteur de recherche et développement, cependant ce souci de perfectionnement et de recherche de l’excellence à un impact direct sur la production : moins de produits, mais de meilleure qualité. Sur ce point on ne saurait les blâmer.

Un autre point que je voulais aborder avec vous ici, AmeraLabs essaie aussi d’apporter un soutien, des astuces et autres infos afin de guider, voir d’éduquer la communauté de l’impression 3D résine et d’écrire des articles à haute valeur ajoutée sur leur blog : AmeraLabs Blog . Franchement j’adore ce blog, il y’a pleins d’astuces, un article sympa sur les erreurs a ne pas faire en passant du FDM à la résine, bref je ne vais pas spoiler mais ça vaut franchement le détour et leur blog fait parti de mes favoris maintenant.

En résumé : une marque jeune, dynamique, ambitieuse. Vous allez voir que leur résine mérite vraiment qu’on garde un oeil dessu. Personnellement je vais déjà en commander pour moi car j’ai étais plus que convaincu par nos amis de chez AmeraLabs et je suis resté sur ma faim avec les 250 mL de résine test.

“Résine 3D haute résolution à polymérisation rapide pour la modélisation”

Voilà comment est présentée la résine que j’ai reçu en test. AmeraLabs pose la question : “Comment créer la résine d’impression 3D la plus rapide sans sacrifier trop de détails?” Comme je l’ai dit en début d’article c’est l’objectif que la marque s’est fixé avec leur résine d’impression. J’ai tout simplement repris la trame de leur présentation internet et je vous la commente : 

RAPIDE : c’est ce qu’on va retenir en premier, 4.6s en 20 microns et 5.4s en 50 microns sur la Longer Orange 30, j’ai eu des fails avec les deux paramètres en dessou (4.4 et 5.2s) . La résine durcit vraiment rapidement alors qu’elle est noire, pour tout vous dire c’est la première résine noire que je test avec des vitesses d’impression si basse sur ma Longer Orange 30, ce qui permet quand même de réduire le temps d’impression.

RÉSOLUTION : imbattable, les détails sont bien retranscrit sur mes prints, parfait.

VISCOSITÉ : tres tres tres liquide, je n’ai jamais eu entre les mains une resine aussi liquide, un avantage indéniable et mis en avant par la marque  : “nettoyer vos pièces – et je rajoute bed et VAT – et un jeu d’enfant”. En effet il en reste peu dans le VAT lorsqu’on le vide pour le nettoyer, j’adore !!!!!!

FAIBLE ODEUR : “Parfait pour les débutants qui souhaitent commencer à imprimer à la maison. Des gants et une fenêtre ouverte sont tout ce dont vous avez besoin pour imprimer confortablement avec cette résine.” et bien c’est exact, elle ne sent quasiment rien, teneur en COV faible, idéal pour les Makers en appartement.

PIGMENTATION : Un point de détail que je ne laisse jamais passer lors de mes test, ici le noir et …. noir. Même sur des sessions d’impression 3D longues le mélange est stable. Vous pouvez laisser la résine dans le VAT plusieurs jours il n’y a pas de dépôt de pigments, d’ailleurs il n’est pas nécessaire de l’agiter comme un timbrée dans son flacon, elle est quasi prête à l’utilisation. Le superman imprimé a été poncé avec un petit disque de Dremel car j’ai eu un souci d’axe Z, aucune trace blanche dessu. 

RÉTRACTATION : très faible, autour de 2%, les prints ne fissures pas, les pièces s’emboitent à la perfection, qu’elles soient pleines ou évidées. Une paroi inférieur à 1.8mm est carrément faisable sans se poser de question.

RIGIDITÉ : Les impressions finales sont dures et rigides, un peu trop à mon goût, un peu plus de flexibilité m’aurait permis de ne pas casser le passage des attaches des boucles d’oreilles que j’ai imprimé. C’est cependant anecdotique vu la taille de la pièce en question.

Je me permet de partager ici les paramètres fournis par AmeraLabs pour quelques primantes résin parmis les plus populaires : Longer Orange 30, Anycubic Photon S, Elegoo Mars, Epax X1, Kudo3D Bean, Phrozen Shuffle, Wanhao D8, Kelant Orbeat D200, Uniz3D SLASH et imprimantes 3D similaires

Hauteur de couche:20 μm50 μm100 μm
Exposition pour les couches normales1,5 à 3 s3-6 s6-8 s
Exposition pour les couches inférieures50 à 80 s60 à 100 s90 à 130 s

Place au photos

Le superman est en 50 micron de layer et la figurine et les boucles d’oreilles en 20 micron de layer :

Pour conclure je vous encourage vraiment à essayer cette marque, non seulement pour le travail qu’ils fournissent autour de l’impression résine et de leur blog mais aussi sur les résultats qu’on obtient. Nous avons eu en test de grands acteurs de la production asiatique, nous avons maintenant des grands acteurs européens et on peut parier sur Ameralabs j en suis sûr ! Bravo !

Je remercie Nozzler et AmeraLabs de m’avoir fait confiance pour ce test et la découverte d’un nouvel acteur dans le domaine de l’impression résine. Nous y reviendrons avec d’autres tests prochainement ;-). Merci à tous les designers et concepteur de STL de laisser à disposition toujours plus de STL a notre disposition.

close

RELAX 😎
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières offres directement dans votre boîte mail. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

NOZZLER
Logo