Magnet MK10 Hotends.fr

TEST RÉALISÉ PAR GUILLAUME MERCIER POUR NOZZLER.

Coup de cœur sur : Le Magnet MK10 de hotends.fr (cocorico!!!)

Partenaire depuis peu de Nozzler.fr, hotends.fr nous a envoyé le fameux raccord magnétique : Magnet MK10. Il remplace astucieusement les raccords pneufits traditionnellement installés sur nos fidèles machines d’impression 3D.

1 – Le raccord Pneufit :

Le raccord pneufit est utilisé pour maintenir le tube PTFE qui guide le filament de l’extrudeur à la tête d’impression de l’imprimante 3D FDM en montage déporté dit «Bowden ».

Son corps peut être en acier ou en laiton dans le plupart des cas. Une bague mobile, s’enfonçant à la pression sur une couronne dentelée interne.

La couronne dentelée se referme sur le tube PTFE une fois la pression relâchée empêchant le tube de sortir du raccord en le maintenant plus ou moins fermement (schématiquement c’est le système de harponnage : vous poussez ça rentre, vous tirez ça bloque). Cette couronne compte généralement de 6 à 8 dents assurant un maintien du tube PTFE jusqu’à une petite dizaine de kilos de pression pour la meilleure qualité de fabrication (donc pas celle que nous retrouvons dans nos machines…).

2 – Utilité et faiblesse :

Donc, à quoi peut servir ce montage sur les imprimantes montées en Bowden :
Il permet de maintenir le tube PTFE au niveau de l’extrudeur et au niveau de la hotend. Si la buse se bouche (ou si vous imprimez littéralement trop proche du bed…) la pression se transmet le long de la ligne de montage, la résistance au déroulement du filament est retransmise vers le moteur et celui-ci émet alors ce petit claquement caractéristique que nous avons tous entendu 😬. Sans ce système de maintient du tube PTFE, le moteur continuerait d’extruder le filament de la bobine et la « déroulerait » en amont de la buse.

La couronne dentelée :
Elle a toute son utilité car elle permet de maintenant le tube PTFE dans les raccords, et ainsi supporter les “allers/retours” notamment à cause des rétractations. Ce mouvement peut être répété des milliers de fois sur certains prints, et sans ces petites dents le tube PTFE aurait tendance à se désengager du raccord. Utiles donc mais aussi point faible, en effet il arrive fréquemment qu’une ou plusieurs dents cassent avec la répétition des mouvements n’assurant plus un maintien suffisant du tube PTFE. (ou encore que le PTFE soit complètement bouffé par les dents, et du coup se déplace légèrement, ce qui engendre que le PTFE n’est pas au fond de la buse, et on en arrive à des problème d’extrusion)

C’est là qu’intervient le système Magnet MK10 de chez hotend.fr en supprimant complètement ces raccords et en repensant astucieusement toute la ligne.

3 – Easy ! (…facile) et efficace : 

C’est franchement les deux premiers mots qui me viendraient à l’esprit si je devait résumer le système.

1- le premier raccord pneufit est remplacé simplement par un système à filetage (M6 ou G1/8),

MagnetFit Hotends.fr

À noter que la V2 du kit apporte une nouvelle connection côté extrudeur, ce qui permet d’être adaptable sur pas de vis M6 et G1/8.

2- le tube PTFE est vissé à l’autre extrémité à une bague contenant un aimant puissant, qui viendra adhérer sur une autre bague en acier qui remplace le pneufit de votre tête d’impression

MagnetFit Hotends.fr

Le montage (sur ma Cr10s Pro) s’effectue en 10 minutes : vous démontez le premier pneufit puis vous serez avec une clef la première bague à l’extrudeur.

MagnetFit Hotends.fr

Ensuite vous insérez le PTFE dans votre tête d’impression, vous glissez dans la bague en acier et vous coupez proprement à ras.

Vous remontez le tout et la bague aimantée va venir épouser parfaitement la bague en acier. (utiliser le fil pour le centrer)
Pour retirer l’aimant, le plus simple est de retirer le filament et de faire glisser l’aimant pour le déconnecter.

MagnetFit Hotends.fr
MagnetFit Hotends.fr

Et voilà le Magnet MK10 est en place, hotend.fr assure un maintien de la bague aimantée jusqu’à 6 kg de pression. C’est simple, pour le test j’ai extrudé à froid, j’ai juste réussi à casser mon filament dans le moteur sans décoller l’aimant…. redoutable !!!

Le premier avantage du système saute aux yeux : c’est la facilité de démontage en cas de buse bouchée, on accède alors sans se prendre la tête à l’intérieur de la hotend, ce qui rend évidemment moins prise de tête son nettoyage.

Le deuxième est qu’il n’y ai plus de jeu dans la connection du tube PTFE, évitant ainsi les risques de «décrochage » de ce dernier synonyme de print foutu.

En bref, personnellement je ne pourrais que vous encourager à essayer ce système. Sachez que chez hotend.fr les équipes sont disponibles au téléphone ou par mail si vous avez un doute sur le montage ou la compatibilité avec votre machine.
J’ai lancé dans la foulée une petite impression en PETG de chez Arianplast d’une petite boîte à bijoux (c’est son utilité pour ma petite fille 😉) modélisée par Geoffro disponible sur Hex Patreon. Les photos parlent d’elles-mêmes :

Je remercie Nozzler.fr et hotend.fr de m’avoir fait confiance pour la rédaction de cette article sur un accessoire original pour nos fidèles machines.

NB : il existe une autre alternative aux raccords pneufits et au Magnet-Fit, ce sont les raccords à Olives. Je ne promet rien, mais si le temps me le permet je rédigerai peut-être un petit article sur ces derniers beaucoup moins connus.

NOZZLER