Longer3D RAY 5 10W

Test complet du graveur laser Longer 3D Ray 5 équipé du module 10W. Test réalisé par Fitzgérald Duchemin.

Si vous suivez NOZZLER, la marque Longer3D ne devrait pas vous être inconnue, puisque nous suivons cette marque depuis plusieurs années désormais. (On n’est pas toujours raccord sur les choix techniques effectués, mais la marque propose toujours de bons produits, parfois à contre-courant de la majorité des autres marques)

Longer 10W Laser Ray5 Longer image23

Avec le RAY 5 – que j’ai testé et adopté depuis de nombreux mois en 5W – LONGER3D avait fait le choix d’une machine autonome, équipée d’une carte mère MKS DLC32 – avec un CPU 32bits à 240Mhz -, permettant de piloter la machine soit depuis son ordinateur relié en USB, soit via son écran tactile autonome ou même depuis une interface WEB. Parmi les précurseurs sur ces choix, force est de constater que la concurrence suit désormais le mouvement avec la démocratisation des interfaces WEB ou des modules de contrôle (bien qu’encore trop souvent optionnels ! ) .

A puissance égale, le module 5W offrait un confort d’usage supplémentaire par rapport à la concurrence, la marque ayant fait le choix d’un faisceau compressé, plus fin avec à la clé un petit gain de puissance en plus permettant d’obtenir également des résultats très fins !
LONGER3D faisant évoluer, depuis cet été 2022, sa plateforme RAY5 en version 10w, passons aux tests pour voir ce qu’apporte ce nouveau module!

A noter que le module est mis à disposition gracieusement par la marque ( ->placement de produit) mais que le test est réalisé sans contrainte éditoriale, en totale liberté et donc reflète l’avis réel du rédacteur du test !

Longer 10W Laser Ray5 Longer image14

En fin d’article, j’ai mis un rappel sur le danger inhérent de l’utilisation d’un laser !
Merci de le lire et de prendre en compte cet avertissement !
Un laser n’est pas un jouet et présentent des risques à l’utilisation!

Longer RAY 5 version 10W

L’avantage d’avoir une vision sur ses produits, et du marché à plus ou moins long terme, c’est d’avoir la possibilité d’anticiper !
Ainsi, à sa sortie, la marque annonçait déjà un futur module 10w, et celui-ci est totalement compatible avec le châssis, il est donc livré seul avec sa pige de réglage : pas besoin d’alimentation supplémentaire, ni de pièce à adapter. Vous recevez le module, vous le montez sur le châssis en lieu et place du module 5W, vous branchez la prise et c’est tout!
Votre RAY 5 est alors prêt à l’emploi en 10w !

A noter que sur le site de LONGER3D, vous aurez 3 options, suivant si vous disposez déjà du châssis:

  • Vous n’avez pas de machine, le RAY 5 est disponible
    • En version 5W : LIEN
    • En version 10w, avec le 5w inclus : LIEN
  • Vous avez déjà le RAY 5 5W, vous pouvez acheter le module 10w seul : LIEN

L’avantage de l’achat du RAY 5 10w est donc de disposer des 2 modules…Oui, c’est un avantage, car un laser 10w grave plus fort et n’est donc pas forcément utilisable sur des matériaux délicats nécessitant moins de puissance ou un couple puissance/vitesse mieux adapté! Donc, parfois, il peut être pratique de disposer d’un module 5w (voire même parfois moins), mais le RAY 5 permettant d’aller jusqu’à 10.000 mm/min, on pourra compenser en faisant varier la vitesse.

Revenons au 10w!
De même qu’avec le 5W, il s’agit d’un module à faisceau compressé, le faisceau combiné de 10w a un point focal optimal de 0.06mm x 0.06mm, soit une surface de 036mm². L’un des derniers modules testé était annoncé à 0.0042mm², ce qui donne pour le LONGER un gain théorique de l’ordre de 16%, laissant présager d’un gain de puissance ainsi que d’une gravure plus fine et plus précise!

Longer 10W Laser Ray5 Longer image11
La marque donne un exemple du résultat d’un faisceau plus compact: plus fin et plus puissant pour une meilleure gravure

La focale de 50mm du 10w est adaptée à la coupe, ce qui permet d’annoncer la possibilité de couper dans de bonnes épaisseurs, suivant les matériaux. Le module 10w est donc plus long que le 5W, si vous avez un caisson, il sera peut être nécessaire de procéder à des adaptations. De même, comme sa focale est plus longue, il est donc livré avec une pige de réglage pour la mise au point, plus longue que la version 5W. Au contraire de certains modèles concurrents, le réglage n’est pas  incorporé au module, il faudra prendre garde de ne pas perdre la pige et être bien précis dans la mise au point pour un fonctionnement optimal.

Longer 10W Laser Ray5 Longer image17
Le kit d’air-assist optionnel
Longer 10W Laser Ray5 Longer image7

De même, contrairement à d’autres, LONGER3D a fait le choix, et c’est le seul gros reproche que j’aurai sur ce module 10w, de ne pas inclure de système d’air-assist. En contrepartie, la marque vend un kit dédié incluant une buse spécifique, si vous avez un système d’air-assist, ou carrément un système complet air-assist + buse… c’est un moindre mal!

Longer 10W Laser Ray5 Longer image22
Le kit complet, incluant une pompe spécifique

Pour ma part, je resterai donc sur l’usage de ma cuve de 50l, en adaptant un PTEF pour faire office d’air-assist

Les tests du Longer Ray 5 10W

Les présentations étant faites, voyons si le ramage de ce laser se rapporte à son plumage, et si l’essayer c’est l’adopter!

Tests de découpe CTP 3mm

Pour ce test, j’ai généré de nouvelles mires de test.

Longer 10W Laser Ray5 Longer image13
1 passe, à 80 / 85 et 90 % de puissance, allant de 150 à 400 mm/min
Longer 10W Laser Ray5 Longer image18
  • à 90%, ca coupe dans le contreplaqué 3MM jusqu’à 325 mm/min
  • à 85%, ça passe à 300mm/min
  • et à 80%, à 275mm/min
Longer 10W Laser Ray5 Longer image20
1 passe, à 80 / 85 et 90 % de puissance, allant de 60 à 150 mm/min
Longer 10W Laser Ray5 Longer image9

Par contre, pas de miracle sur du médium/MDF de 10 mm, en 1 passe, ça ne passe pas, et si on va trop lentement, la coupe n’est pas propre, malgré l’air-assist.

A noter que les indications des fabricants sont souvent « optimistes », car se basant sur un usage à 100%, et que je limite volontairement le laser à 90%.

Pour un usage courant, je conseille malgré tout de prendre des paramètres plus “favorables”, si à 80% de puissance, la mire montre que l’on peut monter à 275mm/min, je resterai donc à 250mm/min, pour garantir une coupe franche sur de potentiels nœuds ou une différences de densité de collage.

2 exemples, une abeille, et une décoration de souris voleuses

image 3
La découpe très fine permet de beaux détails, et de placer les pièces au plus près!
Longer 10W Laser Ray5 Longer image5

C’est fin, voire même très fin! (trop?). On obtient des découpes bien détaillées, par exemple les ailes de l’abeille ou les queues des souris.
Ce niveau de détail pose malgré tout 2 soucis à prendre en compte:
– les détails sont fins, et donc les objets peuvent être fragiles à la manipulation…. quand on a de gros doigts, faut faire attention… par exemple, les détails des ailes font moins de 1mm d’épaisseur!
– Et pour l’assemblage, suivant la conception des modèles, il faudra peut-être procéder à des retouches: en effet, la plupart ne sont pas récents et donc étaient faits pour des lasers qui avaient un point focale plus gros et donc un trait de coupe en correspondance. Avec un trait de coupe fin, les dimensions des assemblages sont réduites… et donc sans retouche, ça s’assemble très/trop justement: ici, les encoches ne font plus 3mm… et donc il a fallu retravailler les emboîtements pour le montage.

Longer 10W Laser Ray5 Longer image16
On ajuste au mieux pour limiter les pertes et les chutes. Et oui, j’utilise de vieilles grilles de BBQ!
Longer 10W Laser Ray5 Longer image10
Un petit zoom pour voir les détails
Longer 10W Laser Ray5 Longer image12
Longer 10W Laser Ray5 Longer image21
Une fois peint et mis en place

Les souris voleuses, une belle coupe, bien fine et précise. De même, il faut faire attention, c’est fin donc fragile ! Les souris sont petites, on voit que l’air-assist marche bien, par contre mon montage – utilisant un ptfe – n’est pas optimal… il y a un léger dépôt de suies!

Test sur un lézard

Longer 10W Laser Ray5 Longer image3

tests de gravures métal avec le Longer Ray 5 10W

Longer 10W Laser Ray5 Longer image15

Sur de l’acier, direct, ici la lame d’un couteau inox, aucun soucis…. c’est vraiment une gravure bien nette!

Longer 10W Laser Ray5 Longer image2

Sur de l’aluminium : on voit en arrière plan, la gravure antérieure, moins marquée d’un précédent test… et la nouvelle bien prononcée ! Donc, le module 10W de LONGER3D permet aussi de marquer l’aluminium.
Par contre, à tester suivant le matériau !
Ici, au premier abord, il n’y avait pas de marquage sauf sur les parties recouvrant l’ancien test, on voit ça sur le bas du L et du E. Donc une différence de longueur d’onde ou un traitement du matériau incompatible avec le laser 10w… Mais, on obtient un résultat final bien prononcé, en utilisant de la moutarde !! Oui, un fin film de moutarde étalée au doigt, et gravure directe, puis nettoyage et voilà! (je n’ai pas testé, mais a priori ça marcherait aussi avec du vinaigre ? )

Découpe dans du pin de 10mm

Les marques proposant des lasers 10w annoncent des découpes profondes. J’ai donc préparé une mire spéciale pour la découpe, en réalisant 1 à 3 passage à 90%

Longer 10W Laser Ray5 Longer image4

Et le résultat est sans appel…. à partir de 2 passages, on a une découpe nette et franche!
A noter que j’ai utilisé la même mire sur du MDF, malgré 3 passages, on ne dépasse pas 4/5mm.

Et l’acrylique

Pour l’acrylique de couleur, les laser diodes n’ont aucun problème de gravure, donc le 10w en fait de même (je vous renvoie au test du Vigotec en 5w, qui gravais sans soucis le capot d’une Longer Orange 30).
Le RAY 5 en version 5W ou 10w n’auront donc aucun soucis pour la gravure.

Par contre, n’ayant pas d’acrylique ou de PMMA coloré sous la main, je n’ai fait qu’un petit test sur du transparent…. et comme tous les lasers diode… le résultat n’est pas top… (pour de la découpe, il faudrait un CO2)

2 technique à 3000 mm/min et 35% de puissance
– à gauche (NOZ) avec une couche de peinture, sur la surface supérieure, en mettant la couche en dessous, le résultat n’est pas concluant, à l’instar du test ci-après
– à droite en direct (ZLER), sur une plaque de métal peinte en noir

et autour, un cadre de découpe (180 mm / 90%)

Longer 10W Laser Ray5 Longer image6
On voit le début du N, sur du métal anodisé, c’est net et précis.
Longer 10W Laser Ray5 Longer image8
La partie peinte est plutôt sympa… la partie en contact est incrustée de suies de brulure de l’acrylique.

La technique de la “réverbération de la chaleur” sur la plaque, à droite, fonctionne… mais le résultat est plutôt moche, avec des suies qui restent incrustée dans l’acrylique.
Du côté gauche, on voit que l’utilisation de la peinture permet un joli marquage uniforme.
Et pour le trait de découpe… dans le transparent, ça marque bien…mais ce n’est pas coupé!

Donc, avec un laser diode, l’option acrylique transparent n’est donc globalement pas à retenir, sauf à utiliser de la peinture en surcouche! (A nettoyer avec de l’alcool et un micro fibre pour éviter les marques)

Conclusion sur le module laser 10W Longer Ray5

Avec son module 10w, LONGER permet de faire évoluer facilement son RAY 5.
L’avantage est d’utiliser une connectique standard et de fonctionner en 12v avec une alimentation sous 5A déjà fournie avec le RAY 5.

Le laser étant en 12v, il doit être donc utilisable sur d’autres châssis, la prise 3 broches étant standard. J’avais par exemple déjà utilisé sans soucis les LU2 SF et LF sur le RAY5, et à l’inverse le module 5W sur des châssis AUFERO, donc celui là devrait passer sur des modules concurrents, quitte à disposer de l’ampérage nécessaire.

Donc une fois équipé, vous aurez une machine pouvant graver et/ou couper plus vite (le RAY 5 pouvant atteindre 10.000mm/min) et dans plus de matériaux (épaisseur, densité) que les modules 5w. Par exemple, sur du pin de 10 mm, il faudra au moins 5 passages avec le 5W, là ou 2 sont largement suffisant sur le 10w.
Et cerise sur le gâteau, à l’usage, il n’est pas plus bruyant que le module 5w, c’est un plus par rapport à des modules beaucoup plus gênant.
Pour la découpe multi passage, suivant l’épaisseur, il pourra être éventuellement nécessaire de revoir le niveau… et là, il peut y avoir un petit souci… Avec sa focale de 50mm, LONGER a équipé le module d’un capot assez long et qui se trouve à 2/3mm de la surface de l’objet à graver/couper. Si le niveau doit être revu, il va être difficile de le modifier de plus de cette distance, sans avoir à retirer le capot de protection… donc attention aux yeux et toujours porter vos lunettes de protection (A noter qu’il n’y en a pas avec le module laser seul!).

La marque propose les résultats de ses tests comme base de travail, et il s’agit d’une vraie base et non de chiffres farfelus et trop optimiste, ce qui est appréciable, mais ne dispense pas des tests… Les différences d’essence de bois, de traitement des matériaux, la présence de nœuds ou de différence d’encollage peuvent faire facilement dévier les paramètres ! Il convient donc de partir d’une indication de base de test et de faire vos propres réglages, ce qui marche chez l’un ne fonctionnant pas forcément chez l’autre !

En conclusion, LONGER nous propose un module 10W vraiment très efficace, malgré un réglage de mise au point pas optimal. Il trouvera forcément sa place si vous avez un RAY 5W, mais également un châssis concurrent (si vous avez un brochage compatible et une alimentation en correspondance).
De même, si vous n’êtes pas équipés, le ray 5 est clairement une bonne machine, avec ses innovations et ses sécurités, et le fait que LONGER fournisse les 2 modules est clairement un plus, permettant d’utiliser sa machine sur plus de matériaux et de prolonger également sa longévité !

Positive
  • Module alimenté en 12v, donc fourni sans alimentation supplémentaire
  • Relativement silencieux
  • Puissance bien présente, efficacité et précision de la coupe
  • Efficacité multi-matériaux, dont l’acier et certains aluminium
  • la machine complète fournie avec 2 modules
Negatives
  • Le mode de réglage par pige de calage, toujours optimisable
  • la focale et le capot de protection pouvant limiter le réglage de niveau
  • l’air assist en option

Liens:

Quelques rappels de sécurité avec les lasers

 

laser 4

Pour la sécurité, je vous laisse consulter la littérature sur le sujet, mais je me dois malgré tout de vous mettre en garde sur l’utilisation d’un laser.

Un laser, acronyme de « Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation », est un rayon lumineux cohérent, sur une longueur d’onde restreinte et très puissant, permettant de graver, de découper, de bruler… et c’est valable tant pour les matériaux, que pour la peau ou les yeux s’agissant d’un laser de classe 4 (ou IV).

Il convient donc de respecter certaines règles (il y a même une réglementation spécifique).

Sans rentrer dans les détails, NOZZLER ne saurait être tenu pour responsable sur les dommages liés à l’utilisation d’un laser, et de nombreux sites contiennent des informations détaillés sur les risques liés à l’utilisation d’un laser de découpe ou de gravure, mais a minima:

  • Ne jamais laisser le laser en fonctionnement seul et sans surveillance : risque d’incendie, risque pour les autres…
    • Un équipement du type extincteur à portée de main peut être un gros plus en cas de départ de feu.
  • Toujours porter les lunettes de protection, même un rayonnement parasite peut causer des dommages temporaires ou irréversibles à votre vision.
    • le laser est équipé d’un cache protecteur, toujours utiliser le laser avec le cache en place, en plus des lunettes
  • Ne pas manipuler la tête du laser lorsqu’il fonctionne : risque important de brûlure
  • Toujours indiquer (signe sur la porte par exemple) quand le laser est en fonctionnement, et expliquer aux plus jeunes les risques
  • Avant utilisation d’un matériau, toujours vérifier s’il est utilisable avec un laser sans risque
    • Des matériaux courants peuvent être source d’incendie, de dégagements toxiques …
  • Toujours travailler dans un environnement ventilé et/ou en portant un masque
    • les poussières, suies et fumées ne font pas bon ménage avec vos bronches et vos poumons …

Test réalisé par Fitzgérald Duchemin pour Nozzler

close

RELAX 😎
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières offres directement dans votre boîte mail. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

NOZZLER
Logo