Test Lotmaxx SC-10

Test de l’imprimante 3D Lotmaxx SC-10 réalisé par Nozzler.

Lotmaxx fait partie des nouvelles marques du monde de l’impression 3D.

Présentation de la marque :

(Présentation tirée du site internet de la marque)

LOTMAXX :
«Lotmaxx» est une marque d’imprimante 3D appartenant à Senma 3D, qui est inspirée par l’inventeur de la technologie d’impression 3D Chuck Hull, l’inventeur de la technologie d’impression 3D FDM Scott Crump et l’inventeur de la technologie d’impression 3D DLP Larry Hornbeck, «Lotmaxx» signifie “Lots of Ideas, Maximum Creation” (Beaucoup d’idées, maximum Création) pour se concentrer uniquement sur l’impression et servir l’inspiration et la créativité des praticiens de l’impression 3D dans le monde entier”.
Créer «un monde de créativité réalisable» est toujours la quête de LOTMAXX.

Lotmaxx nous a donc fait parvenir une imprimante pour test, voici notre retour d’expérience :

Unboxing & Build de la Lotmaxx SC-10 :

Comme vous pouvez le constater sur la vidéo d’unboxing, l’emballage de la machine est très bien fait, l’imprimante est livrée quasiment montée. Il ne reste plus que 4 vis à installer ainsi que le Spool Holder.
Durée de montage à prévoir : 10/15min même pour personne non aguerrie.

Quelques informations techniques :
Carte mère : STM32
Drivers : TMC2208 sur X et Y et A4988 sur Z et Extrudeur
Coupleur : Fixe d’origine
Hotend : MK8 Buse 0.4
Capteur de fin de filament : Oui
Dimensions de filament : 1.75mm
Extrudeur : MK8 Métal (Si vous avez reçu une SC-10 avec un extrudeur MK8 plastique, contacter Lotmaxx pour recevoir un Extrudeur métal gratuitement)
Impression Offline : Carte MicroSD, port en façade
Dimensions d’impression : 235x235x280 mm
Dimensions de l’imprimante : 432x467x490 mm
Alimentation Hotbed : 24V
Bed : 250x250mm aluminium + Feuille de PP souple avec Buildtak
Durée de chauffe : 3min22s pour démarrer une impression PLA (200°/50°)

Lotmaxx SC-10

L’imprimante est livrée avec une notice ainsi que pas mal de matos (250g de filament, 5 buses de rechange, pince coupante, spatule tournevis, clés Allen, clés plates serre câble, carte SD + Lecteur de carte, PTFE de rechange, câble USB, un boulon supplémentaire…

Tour d’horizon de la bête :

Lotmaxx propose un écran tactile lisible et agréable à l’utilisation, un coupleur fixe d’origine, un support pour le câblage du bed (Bed 24V), ainsi qu’un détecteur de fin de filament.
Certain apprécieront également le port microSD en façade !

Côté électronique, c’est du propre. Une carte mère STM32 avec drivers amovibles (donc modulable), un port wifi également présent…. prochaine update ?!
On profite de 2 drivers TMC2208 sur X et Y ainsi que 2 drivers A4988 sur l’extrudeur et le Z.

Place aux prints ! À noter que TOUS LES PRINTS SONT RÉALISÉS AVEC L’IMPRIMANTE EN MODE STOCK, ET PROFIL DE BASE 0.2 SANS MODIFICATION SOUS CURA !

Premiers tests d’impression : Cube20mm XYZ

Torture Test : Make version sur Thingiverse

Lotmaxx SC-10
Lotmaxx SC-10

Autres prints :

Lotmaxx SC-10
Lotmaxx SC-10

Conclusion :

Très agréablement surpris par cette machine, je ne m’attendais pas à avoir un tel rendu, en mode Stock Total, sans modification, sans paramétrage dans Cura (Profil standard 0.2).
On appréciera la présence d’un capteur de fin de filament avec l’option de reprise d’impression, le coupleur fixe d’origine, les TMC2208 d’origine sur les axes X et Y ainsi que la carte mère 32bit. (probablement un clone de la Makerbase Robin Nano).
J’apprécie également le gainage des câbles, ainsi que le support sur câblage du bed d’origine.

Autrement dit, c’est une machine prometeuse et qui est disponible avec un rapport Qualité/Prix très intéressant.
On retrouve cette machine entre 200 et 300€ (suivant les périodes et offres).
Selon moi en dessous de 250€ c’est bingo !

À bientôt pour de nouvelles reviews ! ✌️

close

RELAX 😎
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières offres directement dans votre boîte mail. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

NOZZLER
Logo