FOCUS sur la Flsun Delta Q5

Par Guillaume Mercier

Salut, je ne reviendrai pas sur les caractéristiques des imprimantes Delta car une tonne d’articles très bien fait sont disponibles sur le web. Non, je reviens vers vous pour Nozzler afin de faire un focus sur une excellente surprise achetée complètement par hasard lors des dernières promos du 11.11 : la petite imprimante delta Flsun Q5.

En effet j’ai bénéficié d’un tarif de sortie en pré-commande à 150€. On la trouve maintenant aux alentour de 215-250€.

Je précise que ça n’est pas une review commandée par la marque ni par Nozzler, je tenais juste à attirer votre attention sur cette petite imprimante Delta qui cartonne. J’irai donc droit au but sans détailler autant que d’habitude.

1- Emballage et présentation :

Flsun a donc sortie cette petite Delta d’un volume d’impression de 200×200, petit oui mais costaud.

Vu le faible volume l’imprimante arrive dans une emballage parfait et soigné.

Personnellement j’ai l’habitude maintenant de monter des machines donc les 5 minutes montre en main que le montage m’a pris n’est peut être pas révélateur mais je dirai que 15-20 min pour un total débutant c’est large car la notice de montage est clair, limpide et la conception de la machine ne permet aucune erreur de montage.

Donc, structure en alu, le bed représente la base, l’électronique est logée dans le dessus, quelque vis à serrer et hop le tour est joué, vous voilà avec une joli petite imprimante Delta.

La machine tourne sur une carte 32bits Makerbase MKS Robin Nano 1.2, livrée dans la dernière mouture avec des TMC2208 (non présent sur la version que j’ai eu, je les ai montés dans la foulée), firmware Chitu propriétaire. Dispo sur leur Github.

2- Mise en route :

Une fois montée, on branche, et on fait le leveling avec un petit capteur qui vient se brancher sur la tête, l’auto-leveling se lance sur 21 points directement de l’écran tactile couleurs. Le capteur de leveling est le même que sur la Predator d’Anycubic :

C’est rapide et efficace. Nous savons que ce système de leveling est moins précis qu’un Bltouch mais pas d’inquiétude vous pouvez corriger le z en cours de print avec l’écran tactile. Mais je n’ai eu aucun problème de leveling…. que je n’ai pas encore refait depuis que je l’ai montée et réalisé la première fois…. cqfd

Une fois la procédure de leveling effectuée (chaque étapes s’affiche sur l’écran c est top !!!) l’imprimante est prête à faire son job.

On imprime sur une plaque en verre carbone genre Ultrabase et autre Creality Carbone. Hyper adhérente aussi bien sur PLA que sur PETG.

Les premières couches sont propres, homogènes, liées, rien à redire.

Le profil Cura est dispo dans la carte micro-SD fourni avec l’imprimante. Ne tient qu’à vous de le peaufiner à souhaits.

Une tonnes de petites options, de réglages machine sont dispo directement depuis l’écran, mais je n’en ferai pas le détail. Le but de cette article est de vous présenter un vrai coup de cœur personnel.

L’écran tactile est agréable, répond parfaitement, en anglais.

Je ne m’étendrai donc pas plus. Je recommande vraiment cette petite perle à celles et ceux qui débute et qui veulent se lancer sur un modèle Delta pas prise de tête. Bref un vrai kiff, je remercie Nozzler de m’avoir permis ce petit focus sur la Flsun Q5.

Les mots c’est bien, les photos c’est mieux. Tous les prints sont issus des principaux sites gratuits de STL Thingiverse, Cults, et MyMiniFactory. Je remercie tous les designers qui mettent gratuitement leur travail et leurs STL à notre disposition.

close

RELAX 😎
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières offres directement dans votre boîte mail. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.

NOZZLER
Logo