Interview de KRALYN 3D, créateur de l’imprimante 3D POSITRON

Bonjour à toutes et à tous. Il y a peu de temps j’ai découvert le projet d’imprimante 3D POSITRON de KRALYN 3D. Le projet était tellement intéressant que j’ai souhaité vous le partager à travers une interview de KRALYN 3D.

Retranscription de l’interview de KRALYN, créateur de la POSITRON V3 : (Interview traduite en français)

NOZZLER : Bonjour KRALYN. Pouvez-vous vous présenter ? Qui êtes-vous ? D’où venez-vous ? Votre travail ? etc

KRALYN : J’ai 22 ans, je suis étudiant de premier cycle à RISD (Rhode Island School of Design); J’étudie également à l’Université Brown et au MIT. Je me concentre principalement sur le design industriel et l’ingénierie mécanique. J’aime concevoir des produits électroniques parallèlement à mes études, c’est ainsi que j’apprends les concepts techniques et leurs applications. Dans mes conceptions, j’essaie généralement de fusionner les idées électromécaniques et la conception, centrée sur l’utilisateur, pour développer des produits qui sont fonctionnellement innovants et esthétiques.

KL Logo KRALYN Design v1

NOZZLER : Nous vous avons découvert sur internet avec votre projet d’imprimante 3D Positron. Quelle est l’histoire derrière cette innovation ?

KRALYN : Au début, je voulais juste une imprimante 3D rapide et petite. J’ai d’abord regardé en ligne et j’ai vu que la plupart des imprimantes 3D répertoriées étaient des clones Ender 3 et que le marché manquait d’innovation. J’ai donc prévu une machine mini core XY. Au cours du processus de recherche de conception, je suis tombé sur une vidéo montrant que l’impression à l’envers était possible.
J’ai eu une révélation soudaine que si l’on retournait une imprimante 3D à l’envers, l’imprimante 3D serait beaucoup plus stable puisque la tête d’impression, qui se déplace très rapidement, est proche du fond, abaissant ainsi sensiblement le centre de gravité de la machine . J’ai ensuite vu une conception de Lobo CNC où un portique personnalisé en forme de X était utilisé. Ces idées, combinées à plusieurs autres que j’ai eues au cours du processus d’amélioration de la conception, m’ont finalement amenées à concevoir une imprimante 3D compacte, rapide, à l’envers et portable.

Positron V3 logo

NOZZLER : Dans une imprimante 3D, vous assemblez beaucoup de choses nouvelles / étranges / difficiles. Impression à l’envers, Hotend à 90° (incroyable au passage), Heatbed fait maison, etc etc. D’où viennent ces idées ?

KRALYN : Ma philosophie, en matière de design, est que je dois traiter la conception d’un produit comme un processus holistique ; par conséquent, je dois équilibrer les contraintes techniques avec l’expérience utilisateur. Par exemple, une plaque chauffante non transparente peut être moins chère et plus standard, mais en raison de la structure inversée de cette imprimante, il serait difficile pour l’utilisateur de voir et d’observer les impressions. Par conséquent, une plaque de construction chauffée transparente offrirait une expérience utilisateur supérieure. Pour offrir le package le plus compact et le centre de gravité le plus bas, un hotend à 90 degrés a également dû être conçu. Comme j’en ai parlé dans ma vidéo youtube, il m’a fallu six révisions pour que cela fonctionne bien.
Les autres décisions de conception sont prises suite aux tests et erreurs. Comme vous le savez, il s’agit de Positron V3, il y a donc V1 et V2 avant. Sur les versions un et deux, j’ai essayé de nombreuses combinaisons de divers systèmes tels que l’axe Z à courroie, l’extrudeuse à vis sans fin, les bras d’axe Z pliés, l’interface d’encodeur rotatif, l’axe Z à vis mère, l’extrudeuse à courroie en deux parties, les bras de lit motorisés comme barres de bus, et bien d’autres. De plus, j’ai effectué des tests de fonctionnalité et des tests utilisateurs à chaque étape du processus. Au final, les aspects de V1 et V2 qui fonctionnaient le mieux ensemble ont été incorporés dans la V3.

NOZZLER : La dernière mise à jour en ce moment est « Mon imprimante 3D dans ma boite à filament ». C’est quoi la prochaine ??

KRALYN : Je continuerai à réfléchir et à rechercher de nouvelles idées d’électronique grand public et d’électromécanique. Actuellement, je travaille sur une imprimante delta à usage spécial grand format qui peut imprimer des plastiques, de l’argile et des biomatériaux (et peut-être de la nourriture). Après, je ne suis pas encore sûr. Je ne poursuivrai un design que s’il est innovant et unique, et il ne doit pas seulement s’agir d’imprimantes 3D.

NOZZLER : Enfin, je suppose qu’il ne s’agit que de prototypes. Peut-être envisagez-vous de vendre ? kits complets ou de pièces ?

KRALYN : Je publie les fichiers de conception Positron V3 sous la licence CC BY, ce qui signifie que n’importe qui peut fabriquer ou vendre ce produit tant qu’il me crédite. Je veux sortir ce design et avoir le potentiel d’avoir un impact réel sur le marché. J’espère que bientôt les membres de la communauté de l’impression 3D réaliseront la conception et l’amélioreront, et que des kits/produits pourront être publiés.

NOZZLER : Merci beaucoup pour votre temps et pour vos travaux ! J’ai hâte de voir la suite !

PV3 ISO

Retrouvez les fichiers pour la conception de la Positron V3 sur le Github de KRALYN : LIEN

PV3 with printsA

Description de l’imprimante POSITRON V3 de KRALYN 3D :

Upside-down, compact, portable, and super fast 3D printer – Positron V3 has it all. A compact 3D printer that packs into a filament spool box, so you can take it anywhere you want. This design is looking at a 3D printer less like a stationary machine, but more like a powerful tool in a maker/inventor’s tool kit. The printer deploys and folds up in less than 90 seconds, fits easily inside a bag, and prints at 200+mm/s.

Caractéristiques :

  • Max Print Speed: 250mm/s
  • Max Travel Speed: 350mm/s
  • Acceleration: 9800mm/s^2
  • Build Volume: 180x185x180mm
  • Weight: 2700-3100g
  • Hotend max temp: 250C
  • Build Plate Max temp: 90C
  • Power supply: 19-24V; 150-220W

Interview originale :

1 – Hello KRALYN. Can you present yourself ? Who are you ? where are you come from ? Your work ? etc
I am an undergraduate student at RISD (Rhode Island School of Design); I also study at Brown University and MIT. My main focus is on industrial design and mechanical engineering. I enjoy designing electronics products alongside my studies, which is how I learn technical concepts and their applications. In my designs, I usually try to merge electromechanical ideas and user-centered design to develop products that are functionally innovative and aesthetically pleasing.

2 – We found you on the internet for your Positron 3D printer project. What’s the history of this idea?
In the beginning, I just wanted a fast and small 3D printer. I initially looked online and saw that most 3D printers listed were ender3 clones, and the market lacked innovation, So I planned for a mini core XY machine. Through the design research process, I stumbled on a video showing upside-down printing is possible. I had a sudden revelation that if one were to flip a 3D printer upside down, the 3D printer would be much more stable since the printhead, which moves very fast, is close to the bottom, thus lowering the center of gravity of the machine substantially. I then saw a design by Lobo CNC where an X-shaped custom gantry was used. These ideas, combined with several others I came up with during the design refinement process, eventually led me to design a compact, fast, upside-down, and portable 3D printer.

3 – In one 3D printer, you assemble a lot of new/weird/challenging things. Printing UpSideDown, 90° Hotend (amazing by the way), home made Heatbed, etc etc. Where these ideas come from ?
My philosophy in design is that I need to treat designing a product as a holistic process; therefore, I have to balance technical constraints with user experience. For example, a non-transparent heated plate may be cheaper and more standard, but because of this printer’s upside-down structure, it would be difficult for the user to see and observe the prints.

Therefore a transparent heated build plate would offer a superior user experience. To offer the most compact package and the lowest centre of gravity, a 90-degree hotend also had to be designed. As I talked about in my youtube video, it took me six revisions to make it work well. The rest of the design decisions are made by trial and error.
As you know, this is Positron V3, so there are V1 and V2 before it. On version one and two, I tried many combinations of various systems such as belted Z axis, worm-gear driven extruder, folded Z axis arms, rotary encoder interface, lead screw Z axis, two-part belt-driven extruder, powered bed arms as buss bars, and many others. In addition, I conducted functionality tests and user tests each step of the way. In the end, the aspects of V1 and V2 that worked the best together was incorporated into the V3.

4 – the last update in this moment is « My 3D printer in my filament Box ». What’s the next ??
I will continue brainstorming and researching new consumer electronics and electromechanics ideas. Currently, I am working on a large format special purpose delta printer that can print plastics, clay, and bio-materials(and maybe food). After that, I am not sure yet. I will only pursue a design if it is innovative and unique, and it does not just have to be 3D printers.

5 – Finally, I assume it’s only prototypes. Maybe you are thinking on selling ? complete or parts kits ?
I
m releasing PositonV3 design files under the CC BY License, which means anyone can make or sell this product as long as they credit me.
I want to get this design out there and have the potential to really impact the market. I hope that soon that members of the 3D printing community will make the design and improve on it, and kits/products can be released.

Thanks a lot for your time and for your works ! Can’t wait to see your next moves !

Interview réalisée par Gauthier Le Rouzic pour Nozzler.fr

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

NOZZLER
Logo